AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Sujet commun] Le bal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Conteur
PNJ
avatar

Nombre de messages : 428
Age : 26
Points d'expérience : 47
Date d'inscription : 25/11/2006

Feuille de personnage
Race:
Pouvoir:
Petit(e) ami(e):

MessageSujet: [Sujet commun] Le bal   Ven 7 Jan - 11:28

Début janvier, l'année commençait et les élèves déjà nombreux au pensionnat n'avaient pas encore eut droit a leur bal de bienvenue. Ce n'était pas une initiative d'Akira bien que celle-ci viendrait avec plaisir, mais c'était Ryû qui l'avait décidé, pour que la première année soit "normal", et qu'on ne les considère pas encore comme des tyrans.

Pour ce bal la grande salle avait été préparée, à la base elle était déjà immense, et avec une architecture ancienne, des colonnes sculptées soutenant le plafond immensément haut. Il y avait au fond de la salle un escalier qui menait a un balcon intérieur avec une immense baies vitrées qui menaient a un balcon extérieur celui-ci. L'aménagement pour le bal? des tentures partout d'un rouge profond, en soie, des tables posées immenses, pour un banquet qui promettait d'être particulièrement fournis, des chaises, des fauteuil installés le long des murs pour les fainéants, et au centre la piste de dense immense. Devant le balcon intérieur il y avait une estrade en dessous, une estrade avec un micro et une place pour un orchestre entier qui viendrait jouer de la musique en ces lieux.
Les meubles étaient en bois sombres et cirés, les tables recouvertes d'une nappe rouges bordeaux, et les plats étaient en argents. Les éclairages étaient à l'ancienne, un lustre immense au centre avec mille bougie éclairerait les lieux d'une lueur magique, ce lustre était entourés par deux autres plus modeste qui aideraient à éclairer, le bal se ferait à l'ancienne.
Nourritures et boissons étaient prévus à volonté et en nombre, les habitants de la ville avaient étaient sollicités pour prévoir ça.

Le bal pourrait commencer, un courrier fut envoyé à tous les élèves, tous sans exception.

Citation :
Un bal sera organisé à partir de ce soir et ce jusqu'à la fin du mois de Février. Vous y êtes conviés, accompagné ou seul. ce bal est organisé pour accueillir tout les élèves de l'académie, les directeurs seront présents et vous dirons quelques mots en fin de cérémonie. Boisson et nourriture seront à volonté. Tenues élégantes demandées si possible. le bal se déroulera comme à l'ancienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Arina
Elève
avatar

Nombre de messages : 322
Points d'expérience : 362
Date d'inscription : 26/08/2010

Feuille de personnage
Race:
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): /

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Sam 8 Jan - 16:01

-Allez, dépêche-toi! Clama Ari, en courant partout.

La jeune tueuse ne fit pas attention à la petite poïy et jeta un nouveau coup d'oeil dans le miroir. Elle était vêtue d'une longue robe rouge qui épousaient ses formes à merveille, bien trop selon la jeune fille, mais bon c'était déjà mieux que l'autre robe qu'Ari avait voulu qu'elle porte...parce qu'il fallait dire qu'Akai n'avait pas vraiment envie d'aller faire un tour au bal...et puis qui avait eu la mauvaise idée d'instaurer un bal de début d'année...quand l'adolescente avait appris cela et avait reçu le courrier des directeurs, elle avait prié, ou plutôt espéré, que son poïy ne soit pas au courant, chose quasi impossible, car Ari était au courant de beaucoup de choses, puisque ses oreilles traînaient un peu partout...alors bien sûr, elle ne pouvait qu'être au courant du bal qui se préparait. Et d'ailleurs, la créature avait déboulé dans la chambre, comme une furie, en clamant qu'il y avait un bal et qu'elles devaient y aller. Akai avait refusé net. Déjà, il y avait bien trop de monde pour elle...trop d'hypocrisie allait lui donner une migraine pas possible et puis trop de population ne lui assurait aucune sécurité...déjà qu'en cours, c'était limite et qu'elle était toujours sur ses gardes, alors là, un bal...il était hors de question d'y mettre les pieds.
Mais bon, comme souvent, Ari se mit à bouder et refusa de parler à Akai...chose que se fichait pas mal Akai, puisque ainsi elle pouvait être au calme...et puis elle savait que la créature allait cesser de bouder très rapidement, comme à chaque fois...alors, pourquoi céder à ses caprices?
Mais cette fois-ci, voyant que son stratagène ne fonctionnait pas, Ari annonça qu'elle allait se rendre dans le monde des poïys...AKai réagit aussitôt, puisqu'elle détestait que la créature soit loin d'elle et surtout détestait ne pas pouvoir la trouver quand elle le voulait...alors, elle finit par céder et avait accepté d'aller au bal, à la plus grande joie d'Ari, qui décida aussitôt qu'elles iraient en ville, faire les boutiques, afin de trouver une robe pour Akai.
La jeune tueuse avait refusé. Une robe, elle? Non, mais, jamais elle n'enfilerait une robe! Akai détestait ne pas se sentir à l'aise dans es vêtements...ne pas pouvoir se mouver facilement était une torture...et puis, le problème avec les robes c'était qu'elles ne pouvait pas cacher ses poignards...et bien sûr, Akai ne pouvait pas passer quelques minutes sans armes. Même la nuit, ses deux poignards étaient cachés sous son oreiller. Alors passé toute une soirée, en robe et sans poignards...Ari avait perdu la tête!?
Bon, avec tout ça, on pourrait se demander comment cela se faisait qu'elle avait tout de même fini par accepter de porter une robe. La réponse est simple...Ari s'était mise à la harceler, pour qu'elle en porte une...bon, il fallait dire qu'Akai avait céder rapidement mais elle connaissait bien la petite créature et savait à quel point elle pouvait se montrer insupportable pour arriver à ses fins...et puis à ce moment là, la jeune fille n'avait pas envie d'engager une bataille vocale...une robe...juste une robe, ça devrait aller...et puis elle trouverait un moyen pour pouvoir porter ses poignards...
Donc Akai et Ari avait passé un bon moment dans les magasins et la jeune tueuse avait finalement opté pour une robe rouge, moulante. Déjà moulante voulait dire qu'elle pouvait se déplacer plus facilement qu'avec une robe qui ne l'était pas et puis la robe qu'elle avait choisie possédaient des manches longues et une capuche, choses qui avaient séduites l'adolescente, puisque celle-ci n'avait pas pour habitude de dévoiler ses cheveux et son visage au grand jour...enfin, elle mettait toujours une capuche. Donc au final, elle avait décidé de porter cette robe.

-Akai!! Tu rêves ou quoi?

L'adolescente regarda Ari qui s'impatientait:

-Cette robe...

-Oh, non Akai! C'est toi qui l'a choisie! Et puis elle te va super bien! Les garçons ne vont avoir que de yeux pour toi!

Akai sera aussitôt ses poings...des garçons...elle ne voulait pas qu'on la regarde...qu'est-ce qui lui avait pris d'accepter de porter une robe...? Maintenant, elle regrettait amèrement son choix...

-Mais ça va Akai! T'as pu cacher tes poignards, donc si un garçon s'approche trop près de toi, tu pourras lui faire passer cette idée!

Akai s'assura aussitôt que ses poignards se trouvaient toujours à leur place. Comme elle ne pouvait pas les mettre à sa ceinture, elle avait décidé de les mettre le long de ses bras, endroit intéressant, puisque les armes seraient cachées sous les manches. Du coup, elle avait réussi à attacher les petits fourreaux de ses poignards sur ses avant bras et avait fait quelques gestes pour vérifier que les armes ne tomberaient pas...ce qui fut le cas.
l'adolescente se détendit aussitôt au contact de ses armes et un grand sourire illumina son sourire:

-Bon, on y va! déclara-t-elle, finalement.

-Ah bah, c'est pas trop tôt! S'exclama Ari, en sortant de la pièce et se dirigeant vers la grande salle, suivie d'Akai.

Le rouge était la couleur dominante du bal. La grande salle avait été recouvertes de teintures rouges et sur les tables reposaient des nappes rouges bordeaux. Bon, bah au moins, Akai passerait inaperçue avec sa robe rouge...
Jetant un coup d'oeil au reste de la salle, l'adolescente grimaça tout en frissonnant. Il y en avait du monde...comme elle l'avait prévu quoi! Mais bon, même si elle le savait, elle était tout de même très tendue devant la population.

-Ouah!!! C'est trop bien!! Clama Ari. Allez, viens Akai, on va jeter un coup d'oeil au buffet! Je suis sûre que ça doit être trop bon. En tout cas, il faut faire honneur à la nourriture!

Akai soupira en regardant la créature s'en aller, droit vers les tables chargées de plats en argent. Quelle....vorace...mais bon, l'adolescente était habituée depuis le temps, enfin à peu près...c'est vrai que voir la créature manger autant la désespérait...comment pouvait-elle mettre autant de nourriture dans un si petit corps...c'était incompréhensible...
L'adolescente alla s'asseoir sur une chaise, non loin du buffet, place qui lui permettait de surveiller Ari, tout en jetant un coup d'oeil au reste des invités. Bon, maintenant, elle n'avait plus qu'à attendre que sa poïy ne décide par elle même qu'il était grand temps de rentrer, ce qui n'était pas gagné...le buffet était gigantesque et Ari avait la ferme intention de goûter tous les plats...enfin c'est ce qu'elle avait dit et Akai la savait capable de respecter son engagement.


Spoiler:
 

________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji Hajirona
Elève
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 25
Points d'expérience : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Feuille de personnage
Race: Ange
Pouvoir:
Petit(e) ami(e):

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Sam 8 Jan - 22:38

-Alors au final tu y vas ? Exclama Kinan.

Le jeune homme ne prit pas la peine de répondre à son poïys et fit comme si il n'était pas là et continua se préparer convenablement pour le bal même si il n'avait aucune motivation pour ce bal organiser par les directeurs...
Si il avait décidé d'y aller c'était en partie à cause de la "gourde bleu" qui lui servait de "compagnon" celle-ci avait eu des arguments pertinent et avait réussi à convaincre Shinji d'y aller de manière intelligente et subtile. Quand il avait reçu la lettre la première chose qu'il fut après l'avoir lu, fut de la froisser et de la mettre dans la poubelle et c'est à ce moment là que la créature de Shinji réussit à le faire céder... Elle lui expliqua que si il n'y allait pas il allait surement se faire remarquer comme une des rares personnes a ne pas être présente et que cela pourrait lui attirer la curiosité de certain et briser sa "tranquillité", mais derrière ses arguments très pertinent pour le jeune homme, la créature cachait une furieuse envie d'y aller et de faire n'importe en laissant son hyperactivité prendre le dessus.


Bien que Shinji n'aime pas les endroits de ce genre, c'est remplit de monde, bruillant, énervant, assourdissant et totalement futile..comment les gens peuvent ils faires aussi facilement confiance aux autres et rire ensemble, cela exaspère le jeune homme, mais il ne voulait pas attirer l'attention donc perdre définitivement la solitude qu'il avait donc il nu d'autre choix que d'écouter son poïy...
Le jeune homme était sur le point de finir de se préparer quand il se remémora la journée qu'il avait passé pour trouver un costume qui lui plaise, une journée passer au milieu des gens...dans un enfer de bruit constant et désagréable pour lui..


-Youhouuuu !!! Shishiiii tu rêves ?!

Le jeune homme revint à lui, regarda ce qui lui servait de poïys... Il détestait être appelé comme ca et la créature le savait mais elle ne pouvait s'empêcher de le faire pour elle cela était normal. Le jeune homme termina de se préparer puis se regarda dans le miroir et se trouva ridicule, il avait l'impression d'être un pingouin avec son costume noir et sa chemise blanche, en plus de se sentir "homme-pingouin" il avait la sensation inconfortable d'être trop coincé et d'avoir du mal à respirer...
il déboutonna le haut de sa chemise, on pouvait voir le haut de son torse de teint pale, mais il se sentait plus à l'aise comme il était la. Il déboutonna aussi sa veste pour la laisse grande ouverte et se sentir plus libre dans ses mouvements, puis regarda son poïys d'un air totalement démotiver...


-Je suis prêt on y va...

-Enfin j'ai cru qu'on n'allait jamais y aller ! Dit Kinan en remontant l'espèce de cheveux géant qu'il avait sur la tête et en serrant sa cravate.

Shinji fit un signe de la tête en regardant son poïys avant d'ouvrir la porte de sa chambre, la jeune créature grimpa sur le bureau de Shinji et sauta sur son épaule et exprima d'une voix énergique et plein d'entrain " C'est parti !! Taiyoooo !!! " Le jeune homme soupira en étant exaspéré par le comportement et de l'enthousiasme don faisait preuve son compagnon bleu, il ferma la porte de sa chambre et se dirigea en direction de la grande salle ou le bal allait avoir lieux.

Ils arrivèrent devant la porte de la grande salle, Shinji pouvait déjà entendre le brouha fait pas les gens présents dans la salle... il posa ses mains sur les poignées de la porte et lâcha un dernier soupire avant de pousse les portes de la salle lentement et de finalement entrer.

-Ouuuah !! C'est trop bien !!! Tu as vu toutes les personnes présentes ! Regarde la-bas le buffet !! Et regarde moi un peu cette décoration !!!


La jeune créature était totalement surexcité d'être présent au bal, elle sauta de l'épaule de Shinji et commença à partir dans son coin pour faire le tour de salle et surement s'empiffrer par la même occasion. Il la laissa partir et constata que comme il l'avait prévu cette salle était rempli par des hordes de personnes plus bruillante les unes que les autres, il ne se sentait pas à son aide dans cette salle avec toute ces personnes, il regarda chaques recoins de la pièce pour trouver un endroit où il pourrait être moins cerner pas les personnes qu'il y avait dans la salle, il remarqua un petit balcon présent un peu plus loin dans la salle et il si dirigea d'un pat lent et léger... Une fois au balcon il se courba et posa ses bras sur le balcon avant de se parler a lui-même à voix basse.

-C'est mieux ici...


Le bruit désagréable était toujours présent, il y avait toujours autant de monde mais Shinji était moins tassé et se sentait moins enfermer... Il pouvait regarder au loin et se perdre dans l'étendue du paysage présent devant ses yeux, le vent parcourait ses cheveux et son visage, si pour certain cela pouvait être désagréable pour le jeune homme cela était tout le contraire et lui procurer un bien fou, il aimait le contact du vent contre les pores de sa peau cela lui permettait de s'évader du monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken Sugisaki
Elève
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 23
Localisation : quelque part dans le monde =D
Points d'expérience : 6
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Dim 9 Jan - 17:43

-Dépêche toi de finir de te préparer ! grogna Kento

Ken ne prit pas attention à la remarque de son petit compagnon et continua à se préparer. Ken n'était pas vraiment motivé pour aller au bal organisé mais son poïy avait su le convaincre sous prétexte qu'il pourrait sûrement apprendre à connaître des gens. Depuis son arrivé il n'avait pas encore aborder d'autres élèves de l'école et n'avait pas prévu de le faire même au bal. Ken regrettait de ne pas s'être débarrassé de la lettre car lorsque le poïy la lue il bondit dans toute la pièce puis fit en sorte de convaincre Ken d'y aller. Ken mit sa veste blanche par dessus la chemise noire et la boutonna. Il se regarda dans son miroir et trouva qu'il ressemblait, comme dans tout les smoking qu'il avait essayer, à un pingouin. Il n'avait pas mit longtemps à trouver les vêtements qu'il porterait au bal car il n'avait encore jamais assisté à un bal et n'avait aucune idée de quel type de vêtements il pourraient porté il avait donc décidé de prendre un smoking. Il en avait pris un dont le haut possédait une chemise noire et une veste blanche à mettre pardessus ainsi qu'un pantalon blanc. Il avait acheté un chapeau noir à rayures blanche et des chaussure de cuirs noires à côté.

Ken ne se pressait pas vraiment car l'idée de se trouver dans une salle pleine de monde l'effrayait un peu car déjà que lorsqu'il se trouvait en présence de peu de personnes il était gêné alors en présence de tout les élèves cela risquait d'être pire. Ken fut tiré de ses pensées par Kento qui déboula furieux dans la pièce car Ken mettait trop longtemps à se préparer.


-Je peux savoir ce qui te motive à aller à se bal ?
demanda Ken

-La nourriture bien sûr, que veux-tu que je fasse à un bal sinon ! répliqua Kento

Ken poussa un long soupir, la réponse de son petit compagnon ne le surpris guère, le poïy ne faisait toujours les choses que pour lui avant tout et trouvait toujours les arguments pour obliger Ken à aller où il voulait. Il ouvrit la porte et fit signe à son poïy qui s'envola et se posa sur son épaule et ils sortirent. Ils marchèrent un petit moment, Ken ne se sentant pas très à l'aise et Kento sautillant presque de joie. Puis ils arrivèrent enfin devant la grande salle, Ken hésita un peu puis sentant la colère de son compagnon commencer à venir il prit une longue inspiration et entra. Comme il le craignait il y avait beaucoup de monde, il observa la salle qui était entièrement rouge ainsi que les nappes sur les tables vers lesquelles s'était diriger Kento à peine étaient-ils rentrés dans la salle. Dans ses observations de la salle Ken avait aperçu de chaises et des fauteuils installés contre le mur, il se dirigea vers une chaise tout d'abord puis décida finalement de rester debout et alla s'adosser à un mur non loin du buffet pour avoir la possibilité de récupérer son poïy car il se sentait mal à l'aise et ne voulait donc pas resté trop longtemps ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Dim 9 Jan - 19:00

Une invitation avait été envoyée, le bal... est-ce qu'elle irait? Michiyo était dans sa chambre, assise à sa fenêtre dans son fauteuil roulant quand Rána apporta la lettre tout excité.

-Hey regarde Michiyo, tu as reçu du courrier ! Tes parents tu penses?


-Non...

-Allez, je l'ouvre !

Le poïy ouvre la lettre dans un bruit de déchirement de papier et soudain s'écrie tout haut, de joie, sautant jusqu'au plafond pour rebondir et venir jusqu'aux genoux de la jeune femme pour lui tendre la lettre.

-C'est une invitation au bal Michiyo, il y a un bal de bienvenue, ce serait une bonne occasion de rencontrer du monde, de te faire des amis !

-peut-être...

-Allez viens, on va te trouver un kimono pour le bal, tu l'as reçu aujourd'hui l'invitation et le bal est ce soir.

Le poïy pousse le fauteuil difficilement après être descendu des genoux de Michiyo, celle-ci se lève en voyant sa difficulté et se traine mollement jusqu'à son dressing remplit de kimonos divers. Elle reste devant sans bouger et Rána saute dedans pour jeter sur le lit plusieurs kimonos, et ressort. la jeune femme referme le dressing pour avoir le miroir pour se regarder.

-Si je fais ça ce n'est que pour toi tu le sais...

-allez, vas essayer tout ça plutôt que de parler pour rien.

Soit, elle se déshabilla, enlevant son kimono de nuit, un truc blanc tout simple, pour se retrouver en sous-vêtements. Elle récupéra ensuite le premier kimono qui passe, un kimono long, traditionnel, pour les grandes cérémonies avec de grande fleurs dessus, il est dans les tons rouges, avec du noir et du blanc. Elle l'enfila, l'attacha avec sa ceinture dorée et se montra au poïy qui avait prit place dans son fauteuil roulant.

-non

Elle l'enleva, le rangea, en prit un nouveau, bleu avec des dragons dessus, bleu nuit, toujours aussi grand et la encore la même réponse. Ce fut ainsi pendant un long moment, moment agaçant pour la jeune femme qui commençait à se fatiguer déjà. Et enfin elle arriva à un kimono blanc et bleu, il était plus moderne que les autres par sa forme, long derrière et sur le devant court, comme les robes de Gothiques Wa Lolitas. Sa couleur est bleus presque blanc en fond, avec des motifs très discrets bleus ciels, les bordures elles sont d'un bleu un peu plus violacé pour les bandes les plus larges et bleus azur pour les petits bords, la ceinture elle est bleues grises pour le fonds avec le lacet blanc et les perles bleu marine et bleu azur. Toute la dentelle du vêtement, sur les bords du décolleté, la coupure des manches, le bord de la jupe, sont blanches, la sous jupe elle est bleu grise assez foncée. (la robe)

-parfait !!

Bien soit elle serait habillée ainsi, avec des tongs à talon, blanches, traditionnelle, qui ressemblent à celles que portaient les geishas.


-Allez on y va maintenant.

Le poïy tire Michiyo par le bras pour la faire s'assoir dans son fauteuil et l'amène à descendre pour aller jusqu'à la salle de bal, à l'extérieur du pensionnat, non loin des jardins. Elle s'y rendit donc, le poïy sur ses genoux, calme, qui ronronnait comme un chat presque. En arrivant elle se stoppa devant la grande porte et prit une inspiration avant de l'ouvrir et d'entrer, sur son fauteuil toujours. Elle regarda tout le monde et se rendit dans un coin à l'écart sous des tentures de rideaux rouges. Là elle abandonna son fauteuil pour marcher un peu, pâle. Elle c'était coiffée d'un chignon qui laissaient des cheveux lissés tomber dans son dos et avait une broche qui tenait le tout, avec des petites décorations tombante, argentés. Elle se dirigea au buffet, prit un verre pour elle et un pour Rána, ainsi que quelques petites choses à manger avant de retourner s'assoir à son fauteuil pour mieux regarder ceux qui étaient présents là.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Mer 12 Jan - 18:41

Néfuuus ! Tiens toi tranquille s'il te plait... Et arrête de voler comme ça, tu m'insupporte !

Le petit poïys voletait dans la chambre, excité comme une puce. Pourquoi ? Sans nul doute pour les mêmes raisons qui poussaient Elena à fouiller dans son tiroir en quête de la robe parfaite. Une invitation trônait au bord du lit soigneusement bordé d'Elena. Une enveloppe des plus sobre, déchirée sur la tranche, dont semblait sortir un feuillet tout aussi sobre, mais joliment calligraphié. Un bal... Pourquoi pas après tout ?

La jeune femme passa une main aux ongles manucurés, rouge sang, dans ses longs cheveux alors lâchés dans son dos. Elle se mordit la lèvre, ce qu'elle faisait souvent quand elle réfléchissait. Non que ce bal allait jouer un rôle dans sa vie, mais pour son intégration dans l'établissement, il n'y avait rien de mieux.

Soulevant une pile de tee-shirt, la demoiselle tomba sur un paquet. Il était coincé entre lesdits tee-shirt et une robe un peu épaisse noire, et l'emballage du colis étant noir également, Elena ne l'avait pas vu en le rangeant. Elle l'attrapa, il était plutôt volumineux et un peu lourd... Une petite carte y était accrochée:
"Avec tout notre amour, Papa et Maman."
Un cadeau de ses parents?! La demoiselle trancha le papier d'une griffure nette et précise, et un morceau de tissus gris satiné s'échappa. Etait-ce une robe ?
Elena ouvrit entièrement le paquet, et fit dérouler le contenu. C'était une robe, oui. Disons, une merveilleuse robe plutôt !
Grise, avec une décolleté bordé de dentelle d'un gris pâle, des plis préformés retenus par une broche en diamantée au niveau de la cuisse gauche, un grand noeud affinant la taille et cachant subtilement un joli dos nu...
C'était une robe parfaite.

Elena enleva ses habits de jour, se retrouvant en sous-vêtements dans la chambre, puis enfila délicatement la robe. Néfus l'aida à faire le noeud à l'arrière, et, prenant un pan de la robe, elle se regarda dans l'unique miroir.

Tu es une princesse, Nana. avait dit Néfus.

Le petit poïys était allé cherché un peigne, Elena s'en saisi et se brossa les cheveux. Quand ils parurent doux comme de la soie, elle les laissa tomber dans son dos, plantant juste une fleur en tissus dans sa chevelure, pour retenir les mèches du côté droit.
Déjà maquillée, elle était simplement parfaite, d'une beauté effectivement particulière.

Enfilant de petits escarpins à talons noirs, elle prit la direction de la grand salle, épaulée par son petit compagnon volant.

La porte était ouverte, les festivités avaient débutés depuis quelques minutes à peine. L'intérieur était splendide : du rouge, partout, un buffet, la musique, de nombreuses personnes déjà présentes ...
Elena s'avanca, déjà quelques jeunes hommes s'étaient retournés sur son passage. Elle se déplacait d'un façon suave, féline, tout était grace et élégance dans sa démarche.
Ne se formalisant pas des regards indiscrets, elle avança, souriant au petit poïy qui sautillait de joie dans les airs. Celui ci fonça directement vers le buffet, picorant dans les amuses-bouches.
Elena rigola légèrement à la vue du petit goinfre et s'approcha de la terrasse. Il y avait déjà quelques personnes, surement désireuses de rester seules.
Alors elle se retourna et avec une assurance certaine, se prépara à rencontrer de nouvelles personnes.


...................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orpheus Arteenian
Psychologue
avatar

Nombre de messages : 33
Points d'expérience : 69
Date d'inscription : 16/01/2011

Feuille de personnage
Race: Ange
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Qui voudrait d'une chose comme moi?

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Dim 16 Jan - 19:20

Un bal.
Orpheus avait relut le mot une bonne dizaine de fois avant que l'information ne monte vraiment au cerveau. Il posa le petit papier près de lui, un sourire montant sur sa bouche sans lèvres.
Plissant les yeux, il chercha dans sa mémoire la dernière fois qu'on l'avait invité à un bal, mais comme d'habitude, les souvenirs antérieurs à sa transformation lui échappaient dès qu'il tentait de les retrouver. Oh peut importe...Un bal! Un bal avec des gens qui dansent, et qui rient, des couples qui se forment et se déchirent...Que ce devait être intéressant! Et au moins, il pourrait rencontrer des gens et être au contact avec les élèves. Ce ne pouvait être qu'une experience enrichissante, n'est ce pas?

mais quelque chose cassa l'enthousiasme de Orpheus quand il baissa les yeux pour s'observer. Il ne portait jamais de vêtements. Sa peau était tellement fine et sensible que le simple contact du tissu le grattait horriblement. Mais pour cette fois, il devrait faire un effort et se trouver une tenue correcte. Et la supporter toute la soirée. Et il devra aussi surmonter le regard que certains pourraient lui jeter...Et si d'autres anges étaient présents à la soirée? Ils verraient bien que Orpheus est malformé, et ce serait sûrement mal vu...Peut être n'était ce pas une bonne idée d'aller à ce bal...

Oui mais quand même, un bal!

Heureusement qu'un collègue sympathique lui prêta de quoi s'habiller correctement, même si Orpheus batailla pour enfiler le pantalon, un peu court. La chemise, ça grattait! Et c'était une vraie prison pour ses étranges appendices transparents sur son dos. Mais un bal! Il supporterait bien ça pour un bal! Le sourire béat n'avait pas quitté ses lèvres, et c'est guidé par un petit groupes de filles en robe de soirée qu'il se dirigea vers la salle ou tout se déroulait. Il avait cependant renoncé à porter des chaussures, vraiment, vraiment impossible de vivre avec des choses aux pattes.

La grande salle était immense, à la vue de cette superficie et de la décoration somptueuse, Orpheus resta là, la bouche ouverte, contemplant tout ce qui avait le malheur de tomber sous ses yeux. Les lustres, les colonnes, et tout ce rouge! C'était tellement magnifique, qu'Orpheus finit par arrêter de penser au fait que son apparence pourrait gêner quelqu'un. Il fit quelques pas, sursautant un peu au contact du sol froid sur ses pieds nus. Il avait plus l'habitude de voleter que de marcher, mais s'était dit qu'il devrait éviter de planer au milieu d'une salle bondée pour ne pas se faire remarquer.

Les élèves finirent par attirer son attention, il s'avança de groupes en groupes, les observant dans leurs beaux vêtements comme si de rien n'était. Mais il n'osait aborder qui que ce soit, ne connaissant personne. Il réajusta le noeud de sa chemise, maladroitement, car il n'avait aucune idée de comment ça se mettait. La musique commençait à monter dans l'air, et Orpheus s'efforça d'oublier ses ailes comprimées par la chemise et l'envie irrépréssible de se gratter (saleté de tissu!) Il releva la tête pour reprendre ses errances, et c'est là qu'une jeune femme, apparue juste devant lui, se retourna. Orpheus manqua de lui rentrer dedant, mais la catastrophe fut évitée.


- Oh, désolé mademoiselle, je ne vous avais pas vue...J'espère ne pas vous avoir fait peur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leana Sheen
Surveillant
avatar

Nombre de messages : 170
Age : 27
Points d'expérience : 176
Date d'inscription : 19/08/2010

Feuille de personnage
Race: Vampire
Pouvoir:
Petit(e) ami(e):

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Lun 17 Jan - 18:15

Leana se regarda dans la glace. Elle était seulement vêtu de ses sous-vêtements en dentelle noire, heureusement que personne n’était dans la chambre.
Elle se trouvait plutôt jolie, et ce n’est pas la gente masculine qui dirait le contraire, elle avait une poitrine avantageuse, de grandes jambes fines et musclées, …
Elle allait continuer l’énumération de ses atouts physiques, quand son regard se posa sur le reflet du réveil dans le miroir. Elle n’avait plus qu’une heure pour se préparer et se rendre au bal. Elle regarda sur son lit, la magnifique robe qu’elle avait acheté pour l’occasion. Au dessus de la dite robe, voletait Yéné, qui arrangeait quelques dentelles en silence comme à son habitude.
Leana s’approcha du lit, et toucha délicatement la soie rouge. Le bruissement la fit frémir de joie, ne pouvant plus attendre, elle se saisit du vêtement, et l’enfila, la cascade de soie qui se déversa sur son corps presque nu, la réjouit. Elle aimait se sentir belle, et dans ce petit bijou de tissu, elle était à son aise. Sa petite Poïy l’aida à fermer la fermeture de la robe qui se trouvait dans son dos, hors de porté de ses mains.
Leana, attrapa la brosse qui se trouvait sur sa table de nuit, et entreprit de se coiffer. Ses boucles rouges indomptable décidèrent de se laissaient faire ce jours là, comme si elles avaient compris l’importance de ce jour pour Leana.
Quand elle eut fini de démêler ses boucles, elle s’occupa de son maquillage. Une touche de rouge sur les lèvres, du blush, de l’eye-liner et du mascara, parfait.
Après cela, elle estima être prête, elle demanda l’avis de Yéné qui approuva joyeusement. Alors elle se regarda dans le grand miroir qui ornait la chambre.
Parfaite, elle était juste parfaite.
La robe rouge bustier, était en soie, et comme une cascade de tissu rouge et noire coulait en cloche autour des jambes de la vampire. Le bustier rouge bordeaux et noir, était un savant assemblage de tissu, qui donnait l’impression d’être plissé. Ses seins étaient soulignés par un léger bandeau rouge, et une fleur de soie embellissait sa hanche droite. Ses cheveux tombaient sur ses épaules nues, soulignant son visage parfaitement maquillé.
Leana savait qu’elle attirerait beaucoup les regards, elle n’en doutait pas. Et les jeunes élèves de la pension avait beau s’être paré de leurs plus beaux atours, elles ne feraient pas d’ombre à la jeune surveillante.
Alors, elle sortit de la chambre, prenant soin de la fermer à clés, sachant que si ses colocataires souhaitaient entrer, elles avaient chacune un double.
La vampire se rendit dans la Grande salle, magnifiquement décoré pour l’occasion. Des groupes s’étaient déjà formés dans la salle. Leana avançait gracieusement, quelques personnes s’arrêtèrent sur son passage, des garçons arrêtèrent toutes discussions, leur regards quittaient leur interlocuteur pour admirer Leana.
Tout se passait comme elle avait prévu.
Jusqu'à qu’elle se fasse presque renversé par une créature pale, presque translucide qui se fondit en excuse.


- Oh, désolé mademoiselle, je ne vous avais pas vue...J'espère ne pas vous avoir fait peur!

Et il pensait vraiment que de simples excuses lui suffiraient ? Et il espérait lui avoir fait peur, et puis quoi encore. Cet étrange personnage se trompait sur toute la ligne. On ne s’excuser pas de l’avoir bousculer avec toute excuse qu’on ne l’avait pas eu.

-Comment ça ? Tu crois vraiment que ça va suffire ? Et qui que tu sois, tu devrais regarder ou tu marche !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orpheus Arteenian
Psychologue
avatar

Nombre de messages : 33
Points d'expérience : 69
Date d'inscription : 16/01/2011

Feuille de personnage
Race: Ange
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Qui voudrait d'une chose comme moi?

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Lun 17 Jan - 18:40

La jeune femme semblait plus jeune que lui, en apparence. Et plutôt bien apprêtée. Si Orpheus avait encore des sourcils, il en aurait bien haussé un interrogateur. Mais il n'y avait pas que sa robe, son humeur était toute aussi piquante, et c'est avec agressivité qu'elle répondit aux excuses de l'Ange. Ce dernier ne s'énerva pas, son air doux ne quitta pas son visage. Et ses yeux ceux de son interlocutrice.


- ...Mademoiselle, les excuses sont dans l'usage. Si vous ne les acceptez pas, ainsi soit il. Mais vous pouvez me le faire savoir d'une manière moins virulente. Je n'ai sincèrement pas fais exprès de vous bousculer, et je pense que c'est tout à mon honneur, vu le monde qu'il y a ce soir. Restez simplement polie, s'il vous plaît.


Il n'y avait eu aucune agressivité, aucune condescendance dans le ton d'Orpheus. Il avait juste parlé d'une voix calme et posée. Les regards qui s'étaient tournés vers eux finirent par se détourner. Eh bien, pour une première sortie après son arrivée, ça commençait déjà bien. Il ne voulait pas se faire des ennemis tout de suite, c'était un peu prématuré, et Orpheus n'appréciait pas le conflit. Il commençait à se sentir mal à l'aise, tout d'un coup, au milieu des gens. Le malaise ne s'améliora pas sous le regard de la femme, même si il le soutenait de ses yeux noirs et doux. Allait elle continuer à l'asséner de reproches? Elle semblait d'humeur ce soir, mais Orpheus avait beau avoir l'air inoffensif, il n'abandonnait pas facilement.

- Je suis Orpheus, je suis un nouveau membre du personnel...Mais permettez moi de vous retourner la question, mademoiselle?

Sa bouche sans lèvres afficha un sourire doux. Au pire, si la jeune femme le plantait là, il aurait au moins essayé de sympathiser. Pourquoi rester sur une mauvaise impression? Le tout était de savoir si la jeune femme désirait se présenter ou non, mais dans tout les cas, il était presque sûr qu'elle continuerait sa route, et Orpheus ne se sentait nullement blessé. L'ange espérait juste qu'elle ne se mette pas à faire des remarques blessantes sur son physique, elle avait l'air plutôt énervée quand elle l'avait abordée...

Il attendit donc patiemment la réponse, ou tout du moins un signe montrant ou non un changement d'attitude ou d'humeur. Ce qui était certain, c'était qu'elle n'était pas décidée à accepter ses excuses. Grand bien lui en fasse, Orpheus avait au moins essayé d'être poli...Mais il fallais avouer, la créature était de plus en plus curieux envers elle, comme avec tout ceux qu'il rencontrait. Eleve? Non, elle était un peu grande pour en être une. Professeur alors? L'inquiétude d'Orpheus se laissa emporter par sa curiosité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken Sugisaki
Elève
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 23
Localisation : quelque part dans le monde =D
Points d'expérience : 6
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Sam 22 Jan - 19:55

Ken observait la salle de long en large, observant chaque élève présent et en essayant de deviner le caractère des gens à leur faits et gestes. Mais avec le monde qu'il y avait et les déplacements constants il était impossible de se concentrer sur une personne en particulier. Puis il vit une élève approchée, une jeune fille aux cheveux rosâtres et en kimono blanc et bleu. Il l'observa, elle venait prendre deux verres et repartit. Ken l'observa jusqu'à ce qu'il la voit s'asseoir dans une fauteuil. Ses yeux restèrent fixés un petit moment sur elle puis il décrocha son regard de peur qu'elle ne remarque qu'il l'observait. Il continua son observation de la salle, son compagnon était allongé sur le sol, le ventre plein. Cela tira un sourire à Ken puis il arrêta de s'appuyer contre le mur et marcha un peu dans la salle, évitant de cogner dans des personnes.
Ken observait les alentours en marchant et avait remarquer que peu d'élèves étaient seuls, Ken était donc soulagé de ne pas être le seul mais d'un autre côté cela le gênait pour les autres. Puis il arriva à un escalier menant à un balcon extérieur. Cet endroit aurait été parfait pour Ken seulement il y avait déjà quelqu'un dessus Ken fit donc demi-tour et retourna vers son emplacement initial. Il partit donc vers le mur qui passait près du buffet et le longea. Il ramassa une chaise au passage, s'installa au même endroit que quelques instants plus tôt et y installa la chaise.
Il porta son regard sur Kento et vit que celui-ci était toujours allongé, il alla le prendre et s'assit puis installa le petit poïy endormi sur ses genoux. Ken regarda une dernière fois tout ce qu'il pouvait voir de la salle et finalement repartit dans ses pensées, et le bruit de la salle de vint petit à petit son infime, tout ce qui se passait autour de Ken était devenu comme inexistant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leana Sheen
Surveillant
avatar

Nombre de messages : 170
Age : 27
Points d'expérience : 176
Date d'inscription : 19/08/2010

Feuille de personnage
Race: Vampire
Pouvoir:
Petit(e) ami(e):

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Jeu 10 Fév - 15:45

- ...Mademoiselle, les excuses sont dans l'usage. Si vous ne les acceptez pas, ainsi soit il. Mais vous pouvez me le faire savoir d'une manière moins virulente. Je n'ai sincèrement pas fais exprès de vous bousculer, et je pense que c'est tout à mon honneur, vu le monde qu'il y a ce soir.

Voilà maintenant qu’il rejetait la faute sur le trop grand nombre de personne. Quel empoté, il fallait juste faire attention. Et il était bien malpoli de la bousculer ainsi.
Son tempérament de feu lui disait de lui mettre une claque bien placée et de repartir.


- Restez simplement polie, s'il vous plaît.

Polie ? Non, elle ne resterait pas poli, elle ne voulait pas rester poli, elle avait envie de le frapper, de l’insulter et pourquoi pas de lui insuffler quelques idées suicidaire histoire qu’il aille se jeter d’une fenêtre pour avoir osé la bousculer de la sorte devant tous ses gens et de rester si calme.

- Je suis Orpheus, je suis un nouveau membre du personnel...Mais permettez moi de vous retourner la question, mademoiselle?

Elle se fichait totalement de savoir qui était cette personne si calme et si douce. Mais puisqu’il lui déclinait son identité, et bien elle aussi elle se présenterait, et puis son calme sembla calmer un peu les ardeurs de la jeune vampire, un peu …

-Je suis Leana, je suis moi aussi un membre du personnel, là depuis un petit bout de temps…

Ca leur faisait un point commun, un seul … Ils étaient tous deux membres du personnel.
Alors, Leana, ne voulant pas gâcher ce jour de fête se calma, elle tenta tant bien que mal de garder son sang froid.


- Orpheus, disons que, je ne me suis pas battu depuis longtemps, donc je suis un peu à cran …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Arina
Elève
avatar

Nombre de messages : 322
Points d'expérience : 362
Date d'inscription : 26/08/2010

Feuille de personnage
Race:
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): /

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Ven 25 Fév - 23:45

Akai étouffait vraiment, où elle était et surtout avec tout ce monde...et puis, il fallait dire qu'elle s'ennuyait vraiment...la musique, les gens, c'était vraiment horrible et bruyant...tout ce qu'elle n'aimait pas. S'il n'y avait qu'elle, elle se serait déjà éclipsé de la salle et d'ailleurs, elle n'y aurait pas mis un seul pied, restant tranquille dans sa chambre, à se reposer...ou à faire mumuse avec ses poignards...mais bon, il y avait Ari...sa chère Ari...instinctivement, Akai porta un regard vers la petite poïy rouge, qui était en train de se régaler avec les mets, quie se trouvait sur la table. D'ailleurs, elle n'était pas la seule, puisque d'autres poïys s'étaient joints à elle...et bah, si personne les arrêtait, il risquait de ne plus rien avoir, rapidement...mais, bo, Akai s'en fichait complètement, d'ailleurs, ce serait une bonne nouvelle, ça. Ari était venue surtout pour le buffet et donc, s'il n'y avait plus rien à manger, alors, cela signifiait qu'elle n'avait plus de raison de rester plus longtemps. Oui, ce serait une bonne nouvelle...
Ne tenant plus sur sa chaise, parce qu'elle étouffait vraiment, Akai se leva, tout en gardant un oeil sur la petite créature rouge, puis se dirigea vers la terrasse, où plusieurs personnes se trouvaient déjà là, sans doute dans le souci de rester seule ou de prendre l'air, voire les deux, comme Akai...ne leur prêtant guère attention, la jeune fille portant son regard sur la foule des invités, présents dans la grande salle...tous avaient l'air de s'amuser...
La jeune tueuse reconnaissait quelques têtes, par ci par là. D'ailleurs, c'est ainsi qu'elle aperçut Leana Sheen, une surveillante, qui appartenait également au clan hôo. Akai la connaissait depuis son arrivée ici, c'est à dire avant la catastrophe. Et elle avait pu voir la jeune femme changer...c'était devenue une vampire. Une vampire au physique avantageux, il fallait dire, qui avait vraiment le don d'attirer tous les regards...
la surveillante était en pleine discussion avec un être au physique étrange...d'ailleurs, Leana avait l'air d'être remontée contre lui, mais bon, son interlocuteur, lui, paraissait plutôt calme, contrairement à la surveillante...
Akai jeta un coup d'oeil à Ari qui dévorait toujours ses plats, ne semblant pas s'être rendue compte que la jeune fille ne se trouvait plus au même endroit...
Celle-ci balaya de nouveau la salle du regard. Vraiment, c'était désespérant de voir tant de gens s'amuser, alors que, elle...elle s'ennuyait...de toute façon, elle ignorait ce que c'était s'amuser...alors comment pouvait-elle savoir si ces gens s'amusaient? Peut-être le fait qu'ils riaient...oui, ça devait être ça...
Akai soupira.
Et dire que c'était la première fois qu'elle assistait à un bal...et surtout qu'elle avait entendu tant d'éloges à propos des bals...et bah, franchement, c'était nul...et c'était la dernière fois qu'elle mettait les pieds dans l'une de ces foutus soirées...oui, ça c'était sûr...hors de question qu'elle recommence un soir comme celui-là...et, puis, il fallait dire qu'elle était exaspérée devant les rires des gens. Étaient-ils vraiment sincères? parce que là, y avait rien qui justifiaient ces rires...du grand n'importe quoi...
Akai jeta un regard dédaigneux à l'assemblée des invités, tout en murmurant un "bande d'hypocrites", pas assez bas pour que ses proches voisins ne l'entendent pas.
Voilà, tous les invités, ici, présents, se trouvaient être de véritables hypocrites, qui riaient pour rien et n'osaient dire qu'ils s'ennuyaient, de peur de froisser leurs camarades...vraiment pitoyable...

-de vrais hypocrites, répéta-t-elle, un peu plus fort, en soupirant d'ennui.


________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Sam 26 Fév - 17:49

Elena s’était donc retournée calmement, tournant le dos aux solitaires accoudés désespérément à la barrière de la terrasse, attendant impatiemment la fin des festivités.
La demoiselle regarda quelques secondes autour d’elle, histoire d’analyser un peu les personnes présentes dans la salle.
Elle ne connaissait pas la majorité des gens présents. En tournant un peu plus sa tête vers la droite, elle réussit à apercevoir Leana, la surveillante, également la première personne qu’elle avait rencontrée en venant ici. La jeune femme était en pleine altercation avait un étrange personnage, elle semblait être particulièrement à bout de nerf. Connaissant un peu le caractère de la vampire, Elena ne put réprimer un petit rire en imaginant tout ce que devait subir les oreilles de l’inconnu.
Alan n’était, lui, pas là. Il ne viendrait surement pas, mais ce n’était pas important, la jeune panthère pouvait le voir aussi souvent qu’elle le voulait.

Son regard se posa alors sur le buffet. Néfus semblait avoir fait une rencontre ! Alors qu’il était affairé à se goinfrer de petits fours et autres canapés, un autre poïy l’avait rejoins. Les deux petites bestioles avaient l’air de se disputer une part de tourte d’une couleur assez étrange.
Elena secoua légèrement la tête, en signe de dépit. Puis elle s’avança vers eux.

« Néfus, qu’est ce que tu es en train de faire ?
-Mais mais, regarde ! Cette chose me pique MA part !
-Tu pourrais apprendre à partager non ?
-Mais elle va tout prendre. Regarde ! »

En effet, alors qu’Elena réprimandait Néfus, l’autre petit poïy avait essayé de s’emparer du morceau si convoité. La panthère l’a coupé subtilement dans son élan, lui dérobant le précieux met. Devant l’air énervé du poïy rouge, la demoiselle partagea la tourte en deux et distribua leur bien à chacun. Les deux poïys rouges semblaient être d’accord avec l’arrangement d’Elena et engloutirent rapidement leurs morceaux respectifs.
Elena se recula un peu, laissant Néfus et le poïy rouge qui, d’après ce qu’avait cru entendre Elena, s’appelait Ari, dévaliser le buffet.

Un jeune homme lui tendit la main, dans un mouvement solennel et un peu maladroit, l’invitant à danser. Elle répondit d’un de ces sourires dont seul elle avait le don et se laissa entraîner sur la piste de danse. Le jeune homme ne savait pas vraiment bien y faire, Elena essayait tant bien que mal d’éviter de se faire écraser les pieds, puis la chanson se termina et elle se subtilisa subtilement, attirant le jeune homme sur une autre demoiselle tout aussi timide et maladroite que lui. Ceci étant fait, elle marcha vers la terrasse, dans le but de prendre l'air, souriant à chacun des élèves qui la saluait sur son passage.
C’est quand elle passa devant une fille aux cheveux blancs. Elle n’y avait pas tant prêté attention, la jeune femme était plutôt effacée. Mais quand Elena passa près d’elle, elle ne put faire autrement qu’entendre la remarque de l’inconnue sur les personnes présentes dans la salle.


<<De vrais hypocrites

Elena fit volte face et répondit soudainement :

<< J’aurai plutôt dit, manque de confiance en eux, désespéré d’être seul un jour de bal et pour un trop grand nombre, des airs de niais. Mais ils ont l’air de s’amuser eux.

Le petit poïy de toute à l’heure arriva alors en direction de l’inconnue pour se placer devant. « Ari » était donc le poïy de cette jeune femme si solitaire ?

<< Oh tiens, te revoilà toi, finis les disputes avec Néfus ?

C'est alors qu'Elena reconnut Akai. Elles étaient colocataires, mais la jeune femme aux cheveux blancs était d'une nature assez réservée, alors elles n'avaient jamais discutés toutes les deux.

<<Oh mais tu es Akai ! Excuse moi je ne t'avais pas reconnu. Je pense que je n'ai pas besoin de me présenter, tu dois savoir mon nom, n'est ce pas ?

Elle n'avait d'autre part jamais vu Ari, c'était surement pour cela qu'il lui avait fallu une légère réflexion pour reconnaitre sa propriétaire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Arina
Elève
avatar

Nombre de messages : 322
Points d'expérience : 362
Date d'inscription : 26/08/2010

Feuille de personnage
Race:
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): /

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Dim 27 Fév - 11:27

-J’aurai plutôt dit, manque de confiance en eux...

Akai regarda la nouvelle venue: une jeune fille aux longs cheveux ébènes, la peau claire et les yeux marrons. La tueuse à gage la reconnut aussitôt. En même temps qui ne reconnaîtrait pas Elena Beth, après l'avoir vu. Elle ne passait pas inapercut, avec les formes avantageuse de son corps qui étaient accentuées par la longue robe grise que la jeune fille avait enfilé pour le bal. Oui, lorsque l'on voyait Elena, on ne pouvait l'oublier et Akai avait également une autre raison pour cela. Elles étaient colocataires et partageaient la même chambre. Mais, malgré cela, elle ne lui avait jamais parlée.


-...désespéré d’être seul un jour de bal et pour un trop grand nombre, des airs de niais, continua Elena, avant d'ajouter:

-Mais ils ont l’air de s’amuser eux.

Pourquoi avait-elle dit ça en accentuant sur le "eux"? Et d'ailleurs, franchement, s'amuser, qu'est-ce que cela signifiait réellement? Akai, née dans une famille de tueurs à gage, n'avait pas eu la même enfance que tout le monde et ne connaissait pas vraiment la notion de "s'amuser"...les seuls jeux qu'elle connaissait vraiment, c'était tuer...et encore, à force d'habitude, cela devenait presque ennuyant, même si elle gardait tout de même une certaine jouissance dans cet acte. Ou sinon, les autres jeux qu'elle pouvaient jouer étant petite, c'était le lancer de couteau...bon, à l'origine, il s'agissait d'un entraînement, mais avec sa famille, ils se lançaient souvent des défis et la plupart du temps, ils se retrouvaient à faire des concours de lancer de poignard ou autres...et parfois, c'était des concours de celui qui arriveraient à tuer le plus de cibles ou tuer celles-ci d'une balle à un certain endroit, ou d'une certaine façon...et encore d'autres défis du même genre...voilà, à quoi se résumaient les jeux que connaissait Akai...pas vraiment les mêmes que les gens de son âge...alors, vraiment ce n'était pas en allant danser ou en discutant avec les autres invités, qu'elle allait vraiment "s'amuser"...Elena ne savait rien d'elle...du coup, elle ne pouvait pas savoir que sa notion du"jeu" était différente de la sienne...
AKai ouvrit la bouche pour répliquer, mais Ari débarqua, avec un grand sourire aux lèvres.

-Oh tiens, te revoilà toi, s'exclama Elena, en se retournant vers la poïy, finis les disputes avec Néfus ?

Akai serra les dents. Comment cette fille connaissait-elle Ari? Et qui était Néfus?

-Je peux rien manger avec ce goinfre! Clama Ari, tandis que sa maîtresse, elle, leva les yeux au ciel.

C'était pas vraiment ce qu'elle avait cru voir....la poïy mangeait drôlement bien...alors, dire qu'elle ne pouvait pas manger...c'était vraiment l'hôpital qui se foutait de la charité...

-Mais merci pour tout à l'heure, ajouta la petite créature, à l'attention d'Elena, cette tourte était vraiment délicieuse, même si j'aurais bien voulu l'avoir pour moi toute seule. Comme quoi, je dis que Néfus est un sale goinfre! il voulait me voler la tourte! Heureusement que vous êtes arrivée!

Ah, c'était donc ça...Elena avait partagé une tourte, entre deux poïys...ce devait être ça à peu près...

-En tout cas moi, c'est Ari, reprit la petite poïy, et elle c'est Akai!

Elena devait parfaitement savoir qui elle était...elles étaient colocataires quand même...

-Oh mais tu es Akai ! s'exclama tout de même la jeune fille.

Comment? Ari avait eu raison de faire les présentation...la tueuse lança un regard à cette dernière, qui affichait un grand sourire...pff...

-Excuse moi je ne t'avais pas reconnu, ajouta Elena, tandis que Akai portait de nouveau son regard vers elle. Je pense que je n'ai pas besoin de me présenter, tu dois savoir mon nom, n'est ce pas ?

La tueuse acquiesça:

-Elena Beth, nous sommes colocataires, oui.

Akai s'arrêta quelques instants avant d'ajouter:

-Qu'est-ce que tu me veux?

-Hey, Akai, s'exclama aussitôt Ari, sois gentille avec elle! Elle a quand même empêché son poïy de dévorer la tourte que je m'étais réservée! Alors, il faut être gentille avec elle!

Akai lança un regard noir à la créature au chapeau:

-Je n'ai pas vraiment aimé l'accusation qu'elle a eu à mon égard, répliqua-t-elle, avant de lancer un regard à Elena:

-surtout ce "ils ont l'air de s'amuser, eux".

Et franchement, Akai n'avait pas du tout aimé la façon dont Elena avait répliqué...l'art et la manière de s'incruster, en quelque sorte...Akai faisait une remarque à voix haute et voilà que la jeune fille se pointait pour lui répondre...en gros, maintenant, Akai était partie pour une conversation, surtout avec Ari qui avait l'air vraiment d'être contre elle...de toute façon, Ari n'était jamais contre une discussion, surtout si elle pouvait usage de la parole...et dire que Elena l'avait aidée à régler un conflit avec le fameux Néfus...ça n'arrangeait rien...




________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Dim 27 Fév - 17:51

Quand Elena avait commencé à parler, Akai l’avait d’abord toisé avant de répondre. La jeune panthère avait pu voir que la jeune fille était vêtu d’une robe rouge particulièrement élégante et mystérieuse, à l’image de sa propriétaire.
C’est alors qu’Ari avait déboulé sans crier « Gare ! », révélant à Elena l’identité de la personne à qui elle venait de s’adresser.

<<-En tout cas moi, c'est Ari et elle c'est Akai!

En effet, cette demoiselle aux cheveux blancs comme neige lui rappelait quelqu’un, mais il lui aurait fallu quelques temps de plus pour se souvenir.
C’était bien elle, Akai Arina. Mais si Elena avait marqué tant d’hésitation, c’était clairement à cause de l’effacement constant de la demoiselle.
Malgré le fait qu’elles soient colocataires, Elena se serrait juré ne l’avoir vu que de rares fois, et chaque fois ne furent que le temps d’une poignée de secondes.

A l’interruption d’Ari, Elena répondit par une petit sourire avant de reporter son attention vers Akai, qui se décidait enfin à prendre la parole.

<<-Elena Beth, nous sommes colocataires, oui.

La tueuse patienta quelques secondes avant de reprendre.

<< -Qu'est-ce que tu me veux?

Elena souleva les sourcils de surprise. Comment pouvait-on être aussi froide ?
La panthère avait connu beaucoup de personnes effacées, au caractère certes étrange et difficile à cerner, mais une telle froideur lui avait pour le moment toujours était épargnée.
Ari ne laissa pas Elena répondre.

<< -Hey, Akai, sois gentille avec elle! Elle a quand même empêché son poïy de dévorer la tourte que je m'étais réservée! Alors, il faut être gentille avec elle!

Néfus, qui s’était posé sur l’épaule d’Elena, se recroquevilla de honte. Elena tourna la tête vers son petit protégé et rigola légèrement. Ce qui ne fit qu’aggraver le cas de la pauvre petite bête.

<< -Je n'ai pas vraiment aimé l'accusation qu'elle a eu à mon égard

Elena reporta son regard vers Akai. Un petit sourire carnassier vint teinter le coin de ses lèvres. Cette demoiselle à la robe rouge était vraiment quelqu’un d’étrange.

<< surtout ce "ils ont l'air de s'amuser, eux".

Elena fixa Ari avant de prononcer une quelconque phrase. La petite poïy qui paraissait très enjouée n’était vraiment pas tombé avec quelqu’un de facile à vivre.
Elena poussa un petit soupir avant de répondre en gardant toujours le sourire.

<<Une accusation ? Où va le monde ma chère Akai. C’était une constatation, tout simplement. Et je ne vois pas où est le mal dans une constatation.

Elena s’avança lentement vers la rambarde de la terrasse et s’appuya dessus. Après avoir détaillé la vue en un quart de seconde, elle tourna la tête vers la tueuse qui n’avait pas bougé d’un pouce.

<<Et puis, pour répondre à ta question, je ne te veux rien. Mais personnellement, je suis venu assister à ce bal pour rencontrer des gens. Je crois d’ailleurs que c’est le but-même de ces festivités. Mais tu as raison les gens hypocrites, c’est tellement inintéressant. Pourtant, je t’avoue que je me suis toujours complu à les rencontrer ces gens-là, juste pour pouvoir dépister leur véritable personnalité.

Elena se retourna, posant ses coudes et son dos sur ladite rambarde, Néfus s’en allant voleter un peu plus loin.

<< Et toi Akai, que fais-tu ici ?


Dernière édition par Elena Beth le Jeu 3 Mar - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Arina
Elève
avatar

Nombre de messages : 322
Points d'expérience : 362
Date d'inscription : 26/08/2010

Feuille de personnage
Race:
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): /

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Dim 27 Fév - 22:31

-Une accusation ? Où va le monde ma chère Akai, répondit Elena, avec un sourire.

Le monde...où il va? Vers sa destruction, certainement...

-C’était une constatation, tout simplement, continua la jeune fille. Et je ne vois pas où est le mal dans une constatation.

franchement, Akai n'avait pas pris ça pour une constatation...surtout avec ce petit "eux" de la fin, fin bon, si Elena affirmait qu'elle ne l'avait pas accusé ou quoi que ce soit d'autre, ce devait être certainement vrai.
Après s'être approchée de la rambarde pour admirer la vue, tout en étant appuyée dessus, Elena enchaîna, tout en la regardant:

-Et puis, pour répondre à ta question, je ne te veux rien. Mais personnellement, je suis venu assister à ce bal pour rencontrer des gens. Je crois d’ailleurs que c’est le but-même de ces festivités.

Hum...Akai n'aimait vraiment pas cette soirée, surtout en connaissait son but...rencontrer des gens...pff, quelle horreur...et puis c'était vraiment pathétique...

-Mais tu as raison les gens hypocrites, c’est tellement inintéressant.

Akai esquissa un petit sourire...au moins, Elena la soutenait...c'était déjà un point positif...mais bon, Akai ne trouvait pas forcément les hypocrites inintéressants, c'était juste qu'elle ne les aimait pas, nuances...ou peut-être pas...enfin, franchement, si les gens avaient à dire quelque chose, qu'ils le disent en face, pas dans le dos des gens...c'était vraiment lâche de poignarder les gens dans le dos, ainsi...

-Pourtant, je t’avoue que je me suis toujours complu à les rencontrer ces gens-là, juste pour pouvoir dépister leur véritable personnalité.

Leur personnalité? Y avait rien à dépister...tous des lâches...voilà tout!

- Et toi Akai, que fais-tu ici ?

Ce qu'elle fait ici? Pff...Akai lança un regard à Ari...c'était elle la cause de sa venue ici...

-Mais quoi? se défendit la petit poîy, en prenant un air innocent.

-Tu vois, Elena, déclara Akai, en regardant sa colocataire, je suis là parce que Ari m'y a forcée. Mais si ça n'avait tenue qu'à moi, j'avais je n'y aurais mis les pieds, ici. Mais Ari est très têtue.

Tout en disant ça, Akai lança un regard accusateur à la créature, qui affichait toujours un grand sourire.

-Mais la nourriture est très bonne ici! Je ne pouvais manquer cela!

-et très gourmande, ajouta la tueuse. Je ne voulais surtout pas qu'elle fasse l'idiote en mon absence.

-Mais il faut que tu t'amuses Akai? Allez, vas danser!

Un regard noir fusa aussitôt vers Ari, qui émit un petit rire nerveux, tout en regardant Néfus qui s'était invité dans la conversation, perché sur l'épaule de sa maîtresse:

-Hey, le goinfre, qu'est-ce que tu fais la haut?

-Ari, soupira Akai.

-Bah quoi? C'est un goinfre! Je ne dis que la vérité! Et je la dis en face!

ça, c'était pour montrer à Akai que ce n'était pas une hypocrite...mais, ça elle le savait déjà et c'était bien l'une des raisons pour laquelle elle adorait sa poïy, en plus que c'était son poïy bien sûr...

-Aussi goinfre que toi? C'est pas possible...

-Mais si c'est vrai! Demande donc à Elena!

La poïy se retourna vers la jeune fille:

-Hein que c'est vrai! Néfus est un sale goinfre! et un sale voleur!

Bien évidemment, Ari avait dis ça tout en regardant le poïy de Elena, ce qui extirpa un nouveau soupir de la part de sa maîtresse...

________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Jeu 3 Mar - 13:07

<< -Mais quoi?
Quand Akai avait tourné son regard vers la petite poïy rouge au chapeau, cette dernière avait répondu cette simple phrase, avec un petit air faussement innocent. Puis ce concentrant de nouveau sur Elena, elle avait enchainé.

<<-Tu vois, Elena, je suis là parce que Ari m'y a forcée. Mais si ça n'avait tenue qu'à moi, j'avais je n'y aurais mis les pieds, ici. Mais Ari est très têtue.

-Mais la nourriture est très bonne ici! Je ne pouvais manquer cela!

-et très gourmande. Je ne voulais surtout pas qu'elle fasse l'idiote en mon absence.

-Mais il faut que tu t'amuses Akai? Allez, vas danser!

Elena ne put s’empêcher d’afficher un sourire très discret aux coins de ses lèvres rouges. Akai et Ari étaient si différentes, la confrontation entre ces deux caractères bien trempés étaient en effet très intéressante à observer.
A peine le pauvre Néfus vint se lover sur l’épaule dénudée d’Elena que la petite Ari ne laissa pas le temps à Elena de s’immiscer dans la conversation.

<<-Hey, le goinfre, qu'est-ce que tu fais la haut?

-Je fais ce que je veux d’abord ! Et puis si je suis un goinfre, tu n’es pas mal dans le genre.

-Ari

-Bah quoi? C'est un goinfre! Je ne dis que la vérité! Et je la dis en face!

-Aussi goinfre que toi? C'est pas possible...

- Enfin quelqu’un de censé.

-Mais si c'est vrai! Demande donc à Elena!

Ari se retourna alors vers la jeune panthère tout de gris vêtu ce soir-là, et continua les hostilités.

<<-Hein que c'est vrai! Néfus est un sale goinfre! et un sale voleur!

La réaction d’Ari arracha un soupire désemparé à la demoiselle à la robe rouge. Elena, elle, était toujours aussi amusée. Néfus, lui, commençait sérieusement à s’énerver.

<< -Néfus aime bien manger, ça oui. Je suis d’ailleurs à présent absolument sure que vous avez au moins ça en commun.

- Est-ce que tu as vu comment elle m’accuse ?! Alors que j’étais tranquillement au buffet, elle n’a pas pu s’empêcher de se la ramener, je l’avais vu en premier le morceau de tourte !

-Ecoutez, cette histoire est passée, essayez de l’oublier. S’énerver pour un bout de gateau est assez pitoyable.

-De la tourte. Un morceau de tourte. Nuance.

Elena ne releva pas et poussa Néfus de son épaule, d’un geste habile. Le petit poïy s’en retourna dans la salle probablement encore à son endroit fétiche. Reprenant la parole, la demoiselle continua.

<<-Donc si je comprend bien, Akai, tu n’es là que parce qu’Ari t’a forcé ? Le mieux à faire à présent, vu que tu es là, n’est pas de rester dans ton coin comme ça. Tu as un robe splendide, à quoi cela te sers de l’avoir mise si ce n’est pour la montrer un minimum. Et puis, rencontrer des gens n’est pas si mal que ça. Je me rend compte que je ne connais même pas mes colocataires alors que je dors dans la même chambre. Je suis maintenant assurée d’avoir bien fait de t’avoir parlé. Même si j’ai bien compris que ma présence t’insupporte. Je ne vais pas te forcer à m’apprécier.

La panthère n’arrivait pas à cerner Akai. En effet elle avait une personnalité bien étrange, cette jeune fille avait quelque chose de spécial. Ce qui ne faisait qu’accroître l’intérêt qu’Elena ait pu lui porter. Ne cherchant même pas à sourire à la demoiselle, Elena tourna la tête vers l’horizon. Le visage d’Alan lui traversa l’esprit. C’est cela qui lui arracha un léger sourire. Cette nouvelle vie au pensionnat était en effet assez exceptionnelle, par les évènements mais également les tas de rencontres possibles et imaginables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Arina
Elève
avatar

Nombre de messages : 322
Points d'expérience : 362
Date d'inscription : 26/08/2010

Feuille de personnage
Race:
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): /

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Jeu 3 Mar - 23:33

-Néfus aime bien manger, ça oui, répondit Elena, avec un sourire amusé, tandis que son petit poïy lui avait l'air d'être énervé par les accusations de Ari...chose que Akai comprenait parfaitement....

-Tu vois Akai! J'ai raison! Clama la poïy rouge, en direction de sa maîtresse, avec un grand sourire.

-Je suis d’ailleurs à présent absolument sure que vous avez au moins ça en commun.

-En commun? S'indigna Ari. mais moi je ne suis aussi morfale que lui!!

Akai leva les yeux...mais oui, mais c'est bien sûr...d'ailleurs, Ari ne fit pas la seule, qui n'avait pas l'air d'apprécier les paroles de Elena, puisque le petit Néfus contesta aussi:

-Est-ce que tu as vu comment elle m’accuse ?! Alors que j’étais tranquillement au buffet, elle n’a pas pu s’empêcher de se la ramener, je l’avais vu en premier le morceau de tourte !

C'était du Ari tout craché...

-Mais non, c'est pas vrai!!! Répondit aussitôt celle-ci. Je l'avais vu en premier!!!

-Ecoutez, cette histoire est passée, essayez de l’oublier, intervint Elena. S’énerver pour un bout de gateau est assez pitoyable.

-De la tourte. Un morceau de tourte. Nuance, rectifia Néfus.

-Tout à fait!! C'était de la tourte et ce rapace de Néfus a voulu me le voler!!! Renchérit Ari.

Akai regarda Elena pousser son poïy de son épaule. Celui-ci, sans doute vexé, s'en retourna dans la salle.

-Hey, toi! S'exclama Ari, en le suivant. Si tu manges tout, ça ne va pas aller...

Akai regarda sa poïy, avec un petit soupir...Ari et la nourriture c'était quelque chose...Mais de là à être si égoïste...la jeune fille ne la connaissait pas comme ça..enfin, pas totalement...

-Donc si je comprend bien, Akai, reprit Elena, tu n’es là que parce qu’Ari t’a forcé ?

La jeune tueuse acquiesça, tandis que sa colocataire continuait:

-Le mieux à faire à présent, vu que tu es là, n’est pas de rester dans ton coin comme ça.

Akai lui lança un regard noir. Elle faisait ce qu'elle voulait et ce n'était pas Elena qui allait lui dicter sa loi...

-Tu as un robe splendide, à quoi cela te sers de l’avoir mise si ce n’est pour la montrer un minimum.

Akai ne répondit pas, malgré son regard qui se posa, involontairement ou non sur Ari, qui se battait encore Néfus pour la nourriture. C'était vraiment à cause d'elle tout ça...

-Et puis, rencontrer des gens n’est pas si mal que ça.

Pas si mal...pour elle ouais...pour Akai c'était autre chose...

-Je me rend compte que je ne connais même pas mes colocataires alors que je dors dans la même chambre.

Akai hocha la tête...c'est vrai que en temps que colocataires, elle ne connaissait même pas Elena, mais bon, cela était mieux sans doute...

-Je suis maintenant assurée d’avoir bien fait de t’avoir parlé. Même si j’ai bien compris que ma présence t’insupporte. Je ne vais pas te forcer à m’apprécier.

Akai émit un petit rire. Au moins quelqu'un de franche dans ce monde d'hypocrite...sincère, qui disait ce qu'elle avait à dire...oui...Akai commençait à bien apprécier la jeune fille...enfin, apprécier était un bien grand mot...en tout cas, elle n'avait pas l'envie irrésistible de s'éloigner de sa colocataire. Ce qui était une bonne chose en soi...la tueuse regarda Elena porter son regard à l'horizon, sans même un sourire pour elle...non son sourire fut autre chose, car oui, la jeune fille esquissa un sourire tandis qu'elle regardait ailleurs, perdue certainement dans ses pensées...à quoi pensait-elle?
Quoi qu'il en soit, Akai ouvrit la bouche pour la couper dans ses rêves...mais Ari déboula, avec un grand sourire aux lèvres, comme si elle avait envie de lui annoncer une bonne nouvelle ou plutôt comme si elle avait l'annonce du siècle, l'information à ne pas rater. Il fallait dire que le sourire joyeux qu'elle portait sur le visage le laissait songer.

Akai la questionna du regard et Ari lui répondit, joyeusement:

-Je viens de voir Paya!!!

-Paya? Fit Akai, étonnée.

Elle se rappelait du petit poïy blanc de Alan, bien évidemment . Elle avait rencontré le jeune métamorphe dans le cimetière, alors qu'elle y était allée pour se reposer et faire une sieste. Mais Alan avait interrompu celle-ci, enfin surtout son poïy, Paya, un vrai trouillard, qui avait fait un boucan pas possible, parce qu'il ne voulait pas allé dans le cimetière. Et il se trouvait qu'il était également très timide...et un seul regard de la tueuse avait suffit à le faire se réfugier dans sa manche, sa cachette préférée, d'après ce que Akai avait pu voir.
Quoi qu'il en soit, comment cela se faisait-il que Ari ait pu le voir...n'était-il pas caché dans la manche de son maître?

-Et j'ai vu Alan aussi!!! Renchérit Ari, avec son habituel sourire niais.

Bah ouais...bien sûr...comme si Paya allait se promener seul sans le métamorphe...un trouillard comme lui...En tout cas, bizarrement, Akai avait bien envie de voir le jeune homme et son poïy...elle voulait savoir s'il avait respecté sa promesse, c'est à dire ne rien révéler sur elle et son passé.
Alan était la première personne ici, à qui elle avait parlé de son passé et de sa famille...tout ça pou éponger une dette qu'elle lui devait.
Oui, Akai se demandait si le métamorphe avait respecté cette promesse de ne rien dire.

-Tu veux que j'aille les chercher? Questionna finalement Ari. On sait jamais s'ils nous cherchent!

-Et pourquoi nous chercheraient-ils? Répliqua Akai, qui ne put s'empêcher d'esquisser un petit sourire. Si Ari lui ramenait Alan, ici...oui, au moins elle n'aurait pas à aller le voir pour vérifier si sa promesse avait été respectée....

-Mais si ça te fait plaisir...vas-y! Ajouta-t-elle, avec un soupir.

La poïy ne se fit pas prier et disparut instantanément dans la foule.

________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Ven 4 Mar - 0:43

Alan s'assura une dernière fois de sa tenue devant la grande glace de sa chambre. Une tenue classique pour le bal : pantalon noir, smoking noir avec plastron, noeud papillon et une petite broche en forme de phénix plaqué or qu'il a dégoté dans une boutique. Ses cheveux avaient gardé leur coiffure habituelle et il s'est légèrement parfumé pour aller avec tout ça.
Paya s'est permis une petite exception à sa nudité habituelle en mettant un petit noeud papillon noir comme son ami métamorphe.


<< Bon eh bien on est prêt !
- On est vraiment obligé d'y aller ?
- Non et je te préviens : pas question que tu te planques dans mes fringues ! >>

Sur ce, il sortit de sa chambre et se dirigea vers la salle où le bal se tenait. La pièce était bondée et agréablement décorée pour l'occasion. Alan entra avec pour seules attention de retrouver Elena (ou Akai dans le pire des cas) et manger un ou deux petits fours. Il fallait dire qu'il n'a jamais dansé de sa vie et ses quelques essais avec Martine la danseuse qui n'existe que dans son imagination ont été catastrophiques, comme l'a annoncé Paya.

Bref, il entra et observa la foule après avoir choppé une petite saucisse et un verre de ponche pour bien commencer la soirée. Et à peine arrivé, Paya lévita timidement à son oreille.


<< Regarde aux pieds de la femme en rouge. Il y a Ari.
- Akai est sans doute pas loin. Tu vois Néfus ?
- Au bout du buffet.
- Parfait, on n'a plus qu'à la cherch...
- Bonjour vous deux ! Venez ! Akai est par là ! >>

Il n'eut pas fini sa phrase qu'Ari arriva et le pressa de la suivre pour rejoindre Akai. Alan poussa un petit soupir et suivit le Poïy rouge jusqu'à Akai qui se trouvait sur la terrasse en compagnie d'Elena. Alan sourit : il a retrouvé les deux filles en même temps, quelle chance. Elena était ravissante dans sa robe grise et Akai avait également un certain charme dans sa robe rouge, mais moins qu'Elena aux yeux du métamorphe loup. La panthère fixait l'horizon, offrant son dos au loup qui s'avança discrètement vers elle et l'enlaça dans le dos en lui embrassant la joue.

<< Coucou. Tu vas bien ? >>

Puis il tourna la tête vers la tueuse à gage.

<< Je m'attendais pas à te voir ici Akai, je pensais que tu préférais le calme. >>

Et il jeta un coup d'oeil vers Ari. A tout les coups, la pipelette a dû l'inciter à y aller ne serait-ce que pour embêter son amie. Ouais, c'était sans doute ça ! Alan sourit et déposa amoureusement sa tête sur l'épaule de son amour.

________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Ven 4 Mar - 15:46

Elena observait alors l'horizon. Le sourire qui avait teinté son visage était bien évidemment prédestiné à Alan. Mais ça Akai ne pouvait pas le savoir.
Quand Ari revint en trombe, Elena n'écoutait pas vraiment.

<<-Je vi... voir Pa...!


Toujours absorbée dans ses pensées, elle n'écoutait absolument pas la merveilleuse annonce de la petite poïy.

<<-Paya?

Elena fronça un sourcil. Paya ? Elle avait bien entendu le nom « Paya » ? Non, apparemment, lui et Alan n'était pas partis pour venir ce soir-là. Elle avait du mal comprendre.

<<-Et j'ai vu Alan aussi!!!

Elle se redressa, continuant de fixer le paysage. Elle n'était pas bien sure non plus d'avoir entendu le nom d'Alan. Et puis, Alan et Akai se connaissaient-ils ?
Elena n'écouta pas la suite de la discussion entre sa colocataire et la petite chose rouge au chapeau. Elle venait de se faire une fausse joie, elle en était alors persuadée. Autant se résigner, il ne viendrait pas.
Elena détourna quelques instants plus tard et vit qu'Akai regardait derrière elle. Mais la jeune femme n'eut pas le temps de se retourner, des bras entouraient sa taille et une voix complètement reconnaissable se fit entendre près de son oreille juste après qu'elle eut reçu un petit baiser sur la joue.

<< -Coucou. Tu vas bien ?

Alors elle avait bien entendu. Un large sourire illumina son visage.

<< -Je m'attendais pas à te voir ici Akai, je pensais que tu préférais le calme.


La tête du jeune homme se posa sur l'épaule de la panthère qui referma une de ses mains sur une de celles d'Alan.

<<- Personnellement je ne m'attendais pas à te voir ici, mon ange. Enfin bon, c'est parfait, je vais enfin pouvoir danser avec toi. Promet moi de ne pas m'écraser les pieds comme cet autre abruti, il ne voulait pas me lâcher. Non mais je te jure des fois.

Elle avait dit ces phrases avec ce ton habituel qu'elle prenait quand ils étaient proches. Mielleuse, susurrant presque chacun des mots. Il lui inspirait énormément de tendresse. Oui, elle était bel et bien amoureuse de ce jeune homme.
Relevant les yeux vers Akai, et sans quitter son charmant sourire, elle continua :

<<-Je n'ai donc même pas besoin de faire les présentations ? C'est merveilleux. Alan, savais-tu qu'Akai et moi sommes colocataires ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Arina
Elève
avatar

Nombre de messages : 322
Points d'expérience : 362
Date d'inscription : 26/08/2010

Feuille de personnage
Race:
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): /

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Ven 4 Mar - 22:09

Ari revint aussi vite qu'elle avait disparut et Akai aperçut le matamorphe, quelques instants après, Paya à ses côtés. Le jeune homme s'approcha discrètement et sans crier gare donna un baiser sur la joue d'Elena avant de lui souffler:

-Coucou. Tu vas bien ?

Akai les regarda, sidérée...que...comment? Hum...ça ne voulait sans doute rien dire...mais bon, quand même, les voir si proches...c'était vraiment...immonde...

-Je m'attendais pas à te voir ici Akai, je pensais que tu préférais le calme.

Alan posa sa tête sur l'épaule de Elena, dont une des mains alla se poser sur l'une du jeune homme et tout cela sous les yeux, ébahis, de la tueuse à gage...là...vraiment, ils étaient proches...hum...qu'est-ce qu'il y avait réellement entre eux...? Est-ce que...? Non, tout de même pas...

- Personnellement je ne m'attendais pas à te voir ici, mon ange, répondit Elena sur un ton étrange, presque...mielleux?

Oui, c'était ça...Et mon ange? Alors...ça voulait bien dire ce que ça voulait dire...d'ailleurs le regard que se lançait les deux jeunes gens ne trompaient pas...le même que se lançaient ses parents autrefois...et qui portait un nom, bien inconnu à Akai: l'amour. C'était donc ça...Akai trouvait vraiment cela répugnant...pff...leur air gaga à l'un et l'autre, cette façon de se parler...vraiment...

-Enfin bon, c'est parfait, je vais enfin pouvoir danser avec toi. Promet moi de ne pas m'écraser les pieds comme cet autre abruti, il ne voulait pas me lâcher. Non mais je te jure des fois.

Akai ignorait de quoi parlait sa colocataire, mais bon, elle s'en fichait.

-Je n'ai donc même pas besoin de faire les présentations ? Ajouta Elena, en portant son regard vers la jeune fille.

Et bah, il n'était pas trop tôt...

-C'est merveilleux. Alan, savais-tu qu'Akai et moi sommes colocataires ?

-D'ailleurs, intervint Ari, qui n'était pas encore intervenu dans la conversation, fait étrange en soi...Alan, Paya, vous êtes au courant que Néfus est un gros morfale et un sale voleur?

La petite poïy ne se défaisait pas de son habituel sourire idiot, contente d'avoir pu donner cette information, hautement importante.
Akai soupira puis regarda Alan:

-comme tu le peux le voir, Ari n'a pas changé, depuis notre dernière rencontre. D'ailleurs, elle a tenu à venir au bal, raison de ma présence ici.

-Mais la nourriture est bonne! Se défendit la poïy, avant de rajouter, pour encore plus enfoncer le poïy d'Elena qui lui faisait de la concurrence en matière de nourriture:

-Par contre, il faut s'éloigner de Néfus! Surtout si vous tenez à votre nourriture! Je vous jure, c'est un sale goinfre!

-La preuve, fit Akai, tout en levant les yeux au ciel, Ari est toujours la même.

Puis elle regarda Alan:

-Mais je pourrais te retourner la remarque. Je ne pensais pas que tu viendrais, au bal, non plus.

Puis, avec un sourire amusé, elle ajouta:

-Comment as-tu fait pour ramener Paya?

Trouillard comme l'était le poïy blanc, cela n'avait pas dû être une mince affaire pour le décider à venir...




________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Ven 4 Mar - 22:34

Elena fut à la fois surprise et heureuse de voir Alan. Elle posa une de ses mains sur celle du loup qui l'enlaçait dans son dos.

<< Personnellement je ne m'attendais pas à te voir ici, mon ange. Enfin bon, c'est parfait, je vais enfin pouvoir danser avec toi. Promet moi de ne pas m'écraser les pieds comme cet autre abruti, il ne voulait pas me lâcher. Non mais je te jure des fois.
- Je ferais attention, mais je ne danse pas très bien, je te préviens.
- Je n'ai donc même pas besoin de faire les présentations ? C'est merveilleux. Alan, savais-tu qu'Akai et moi sommes colocataires ?
- Ah non, je ne le savais pas ça. >>

Un doute perça l'esprit d'Alan qui fit de son mieux pour que rien ne transparaisse sur son visage. Elena ne savait sans doute pas qu'Akai était une tueuse à gage, mais est-ce que la tueuse en question pourrait s'imaginer qu'il aie fait part de ce détail à son amour ? Jamais il ne ferait part d'une telle chose à Elena, surtout quand sa vie serait en jeu, mais quand même... décidément, il aurait du réfléchir, mais autant faire comme si de rien n'était... raaah, fichu secret !

<< D'ailleurs, Alan, Paya, vous êtes au courant que Néfus est un gros morfale et sale voleur?
- Ah bon ? >>

Arg ! Il a parlé sans réfléchir, Ari allait en profiter pour parler pendant des heures, quel idiot !

<< comme tu le peux le voir, Ari n'a pas changé, depuis notre dernière rencontre. D'ailleurs, elle a tenu à venir au bal, raison de ma présence ici.
- Mais la nourriture est bonne! Par contre, il faut s'éloigner de Néfus! Surtout si vous tenez à votre nourriture! Je vous jure, c'est un sale goinfre!
- La preuve. Mais je pourrais te retourner la remarque. Je ne pensais pas que tu viendrais, au bal, non plus. Comment as-tu fait pour ramener Paya?
- C'est un sacré timide et froussard, mais sa plus grande phobie reste sa solitude, ironique non ? Quand à moi... eh bien je m'ennuyais tout seul dans ma chambre.
- Hmm...
- Tu ne peux pas nier qu'à moins de parler d'étude, il est difficile de te faire dire quelque chose. Donc je suis allé au bal et tu n'as pas eu d'autre choix que me suivre ou m'attendre dans la chambre.
- C'est vraiment pas sympa, Alan... >>

Alan rit puis déposa un nouveau baiser sur la joue d'Elena puis prit le verre de ponch qu'il a posé sur le rebord du balcon et en but une gorgée.

<< Pardon d'arriver aussi tard après le début du bal. Il s'est passé quelque chose en mon absence ? >>

________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Ven 4 Mar - 23:16

<<- Je ferais attention, mais je ne danse pas très bien, je te préviens.

Ce n'était pas grave, tant qu'il était là. Et puis elle mènerai le pas.

<<- Ah non, je ne le savais pas ça.

Et bien, il était au courant maintenant. Et donc comme ça, ces deux-là se connaissaient déjà... Akai n'était alors peut-être pas si réservée que ça... Ari prit la parole.

<< D'ailleurs, Alan, Paya, vous êtes au courant que Néfus est un gros morfale et sale voleur?

- Ah bon ?

- comme tu le peux le voir, Ari n'a pas changé, depuis notre dernière rencontre. D'ailleurs, elle a tenu à venir au bal, raison de ma présence ici.

Alors Ari était surement la source de leur rencontre. Brave petite, ses bavardages sont bien utiles apparement.

- Mais la nourriture est bonne! Par contre, il faut s'éloigner de Néfus! Surtout si vous tenez à votre nourriture! Je vous jure, c'est un sale goinfre!

- La preuve. Mais je pourrais te retourner la remarque. Je ne pensais pas que tu viendrais, au bal, non plus. Comment as-tu fait pour ramener Paya?


- C'est un sacré timide et froussard, mais sa plus grande phobie reste sa solitude, ironique non ? Quand à moi... eh bien je m'ennuyais tout seul dans ma chambre.

- Hmm...

- Tu ne peux pas nier qu'à moins de parler d'étude, il est difficile de te faire dire quelque chose. Donc je suis allé au bal et tu n'as pas eu d'autre choix que me suivre ou m'attendre dans la chambre.


- C'est vraiment pas sympa, Alan...
>>

Elena avança sa main vers la tête du pauvre petit Paya qu'elle caressa doucement pour le consoler, avec un petit sourire compatissant.
Alan déposa un nouveau baiser sur la joue d'Elena qui lui lança un clin d'oeil.

<<-Pardon d'arriver aussi tard après le début du bal. Il s'est passé quelque chose en mon absence ?

-Ce n'est pas bien grave. Et non tu n'as pas raté grand chose, à part une dispute entre Ari et Néfus, pour un morceau minable de tourte. Ah bin tiens, quand on parle du loup...

Néfus revenait enfin du buffet, l'air pleinement rasasié.

<<[color=darkred] ooh bonjour Alan ! Et Paya bien sûr ! Vous avez fait connaissance avec cette peste de goinfre d'Ari ?

- Néfus...

Elena soupira et secoua la tête, dépitée. Néfus était en fait un peu comme Ari. Moins agité peut etre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Arina
Elève
avatar

Nombre de messages : 322
Points d'expérience : 362
Date d'inscription : 26/08/2010

Feuille de personnage
Race:
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): /

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Sam 19 Mar - 11:03

-C'est un sacré timide et froussard, mais sa plus grande phobie reste sa solitude, ironique non ? Quand à moi... eh bien je m'ennuyais tout seul dans ma chambre.


- Hmm...

- Tu ne peux pas nier qu'à moins de parler d'étude, il est difficile de te faire dire quelque chose. Donc je suis allé au bal et tu n'as pas eu d'autre choix que me suivre ou m'attendre dans la chambre.


- C'est vraiment pas sympa, Alan...

Comme pour consoler le petit Paya, Elena caressa la tête de la petite créature, avec un petit sourire.
Alan en profita pour de nouveau lui déposer un baiser sur la joue et la jeune fille lui répondit par un clin d'oeil.

-Pardon d'arriver aussi tard après le début du bal. Il s'est passé quelque chose en mon absence ?

-Ce n'est pas bien grave. Et non tu n'as pas raté grand chose, à part une dispute entre Ari et Néfus, pour un morceau minable de tourte.

-Minable!? S'indigna aussitôt Ari. Non, mais, il n'y avait rien de minable! Néfus est un gros goinfre c'est tout! Et un voleur!

-Ah bin tiens, quand on parle du loup...

Le petit Néfus revenait du buffet, comme s'il avait su qu'on parlait de lui.

-ooh bonjour Alan ! Et Paya bien sûr ! Clama-t-il. Vous avez fait connaissance avec cette peste de goinfre d'Ari ?

- Néfus...

-Peste?! S'exclama Ari. Mais tu t'es pas vu toi! Spèce de goinfre de poïys! Je suis sûre que tu as tout mangé le reste et que tu n'as rien laissé! Morfale et égoïste!

-Ari, coupa Akai, voyant que la créature commençait vraiment à être bien agitée, je te signale que tu es aussi goinfre que Néfus.

-Mais...!

-Mais là n'est pas la question...je te signale que nous ne sommes pas seules. Tu as voulu venir ici, moi non, et maintenant que j'y suis, je ne veux plus t'entendre te chamailler avec Néfus. C'est compris? Surtout pour un sujet aussi ridicule. Sinon, on s'en va tout de suite!

-Mais...commença Ari, voulant riposter, mais voyant le regard glacial de sa maîtresse, elle préféra céder:

-D'accord, dit-elle, en lançant tout de même un regard noir et accusateur à Néfus.

-Bien, fit la tueuse, puis elle reporta son attention sur Alan:

-Comme te l'as dit Elena, tu n'as rien manqué de spécial. Juste une dispute stupide entre poïys.

-Alan! Paya! comment ça se fait que vous arrivez aussi tard?

Et voilà, Ari, comme à son habitude, passait à autre chose, comme si les réprimandes de sa maîtresse n'avait pas eu lieu...Akai soupira...sa poïy était vraiment unique en son genre, ça oui...et il fallait croire que Akai ne pourrait jamais la changer, mais bon, c'était ce qui faisait le charme de la créature...enfin, à peu près...

-Vous étiez où? ajouta Ari. Ne me dites pas que vous avez mis super longtemps pour vous préparer!

Akai leva les yeux au ciel.

-Je vous conseille de répondre, dit-elle à Alan et Paya, sinon, elle ne va pas vous lâcher...mais faites attention à ce que vous répondez...








________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   Sam 19 Mar - 12:01

Elena caressa la tête de Paya pour le consoler et lança un clin d'oeil à Alan quand il déposa un baiser sur sa joue. Quand au résumé de ce qu'il a raté :

<< Ce n'est pas bien grave. Et non tu n'as pas raté grand chose, à part une dispute entre Ari et Néfus, pour un morceau minable de tourte. Ah bin tiens, quand on parle du loup...
- Minable!? Non, mais, il n'y avait rien de minable! Néfus est un gros goinfre c'est tout! Et un voleur!
- ooh bonjour Alan ! Et Paya bien sûr ! Vous avez fait connaissance avec cette peste de goinfre d'Ari ?
- Néfus...
- Peste?! Mais tu t'es pas vu toi! Spèce de goinfre de poïys! Je suis sûre que tu as tout mangé le reste et que tu n'as rien laissé! Morfale et égoïste!
- Ari, je te signale que tu es aussi goinfre que Néfus.
- Mais...!
- Mais là n'est pas la question...je te signale que nous ne sommes pas seules. Tu as voulu venir ici, moi non, et maintenant que j'y suis, je ne veux plus t'entendre te chamailler avec Néfus. C'est compris? Surtout pour un sujet aussi ridicule. Sinon, on s'en va tout de suite!
- Mais... commença le Poïy, mais toute volonté fut anihilée devant le regard que lançait Akai D'accord.
- Bien Aussi vite qu'il eut quitté ce poste, Alan redevint le centre d'attention de ces dames. Comme te l'as dit Elena, tu n'as rien manqué de spécial. Juste une dispute stupide entre poïys.
- D'accord.
- Alan! Paya! comment ça se fait que vous arrivez aussi tard?
- Hein ? Ben...
- -Vous étiez où? Ne me dites pas que vous avez mis super longtemps pour vous préparer!
-Je vous conseille de répondre, sinon, elle ne va pas vous lâcher...mais faites attention à ce que vous répondez..
- Evidemment... >>

Si la survie de la planète dépendait de ce qu'il allait dire, Alan ne se serait pas senti plus tendu. S'il faisait une erreur dans la réponse, Ari serait capable de lui faire un monologue pour les semaines à venir, il en était sur. Paya, en bon soutien qu'il était, quitta son épaule et se dirigea vers le buffet à l'intérieur, afin de voir s'il pouvait lui aussi rassasier son estomac. Tous les Poïys étaient-ils si goinfres ?

<< J'ai eu pas mal de travail aujourd'hui, des devoirs entre autres mais aussi livrer le journal. Je suis seul dans ma chambre et c'est moi qui paye le loyer, pas ma famille. Bref, j'ai bossé et j'ai fait une bonne sieste avant de me décider à venir après m'être préparé. >>

Ce qu'il disait était vrai, sauf sur le point de la sieste. En fait, il hésitait à venir et a préfèré bouquiner un peu, mais la solitude et la séquestration ont fini par lui peser et il a finalement cédé aux joies d'un bal où il serait le plus mauvais danseur, s'il en venait à danser... ce qui arrivera bien sur, Eléna ne le laissera pas s'en tirer aussi facilement.

Pour l'heure, il n'osait rien ajouter, espérant que la pipelette n'en remettra pas une couche... ou alors qu'Akai aura la bonté de la calmer comme elle sait si bien le faire.

________________________



Dernière édition par Alan Otoko le Sam 19 Mar - 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Sujet commun] Le bal   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Sujet commun] Le bal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]
» Sujet-commun : Intrigue 1
» 2. Bal masqué - Sujet commun
» SUJET COMMUN // joyeuse Saint-Valentin !
» LE BAL DE LA SAINT-VALENTIN - sujet commun (l'arrivée des invités)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yume :: Le pensionnat :: Extérieur :: la Grande salle :: Le bal de Janvier/ Février-
Sauter vers: