AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Mar 29 Mar - 21:30

« Alan ? Tu es prêt ?
Pas de réponse.
Elena poussa la porte de la chambre du jeune homme et entra sur la pointe des pieds. Ce dernier s’était assoupi, allongé sur la couverture de l’unique lit occupé de la pièce. La demoiselle étouffa un petit rire en le voyant ainsi, puis se pencha sur son oreille.

« Mon ange, aurais-tu l’amabilité d’ouvrir tes petits yeux car je te rappelle qu’il est presque 17 heures et que nous avions prévu d’aller au parc d’attraction.

Elena se redressa, sans vérifié si le jeune loup avait daigné se réveiller, et s’approcha de la fenêtre. Les rideaux cachaient la lumière du jour, aussi elle les tira d’un coup sec.
Une clarté conséquente inonda la pièce.
Elena avait revêtu une chemise blanche déboutonnée au col et un short bleu marine. Elle irradiait de bonheur, comme à chaque fois qu’elle se savait passer un peu de temps avec Alan.
Si les mauvaises langues s’amusaient de dire que leur amour était bien trop précoce, la demoiselle en démentait toujours. Et puis, pourquoi faire comme tout le monde ?
Son cœur avait parlé c’était bien là l’essentiel.

Elle entendit un craquement sur le sol. Il était près à partir.


Une vingtaine de minutes plus tard.
L’entrée du parc était extrêmement imposante. Des bosquets de fleurs, des lampions,…
Des ballons flottaient dans l’air au loin, le soleil commençait à disparaitre un tout petit peu.
Main dans la main, le jeune couple passa la grille.
Elena leva les yeux vers Alan et, tout en un sourire, lui demanda.

« Alors ? Je n’ai pas bien fait de te réveiller ?

Se hissant sur la pointe des pieds, elle lui colla un léger baiser sur la joue avant de continuer son chemin. De nombreuses attractions les entouraient, une grande roue, des montagnes russes, une maison hantée, …
Il n’y avait pas tant de monde que ça. En effet, si les attractions ne manquaient pas, la foule était très peu dense. Elle ne s’en formalisa pas. Tout était étrange ici de toutes façons.

« La question fatidique maintenant: On commence par quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Mer 30 Mar - 4:57

L'oeil critique, Alan examina le jeune homme qui se trouvait face à lui, de l'autre côté du miroir. Ses cheveux noirs étaient soigneusement coiffés, sa plus belle chemise était soigneusement boutonnée et une odeur de parfum émanait de sa personne. Parfait, le loup était prêt pour la soirée qui s'annonçait. Il ne manquait plus qu'Elena.

Il s'allongea sur son lit et attendit. Il s'y était pris un peu trop en avance, l'attente allait être longue pour lui qui avait déjà hâte d'y être...





.


<< Mon ange, aurais-tu l’amabilité d’ouvrir tes petits yeux car je te rappelle qu’il est presque 17 heures et que nous avions prévu d’aller au parc d’attraction.
- Mgneeein ? >>

Alan entrouvrit un œil. Effectivement, le cadran lumineux de son réveil indiquait 16H50. Quelle poisse, il s'est assoupi...

Il se redressa et se frotta les yeux tandis que la pièce se retrouva soudainement inondée de lumière. Dans le halo soudain se tenait un ange aux cheveux noirs, vêtue d'une chemise blanche et un short bleu marine. A chaque situation, Elena trouvait un moyen de paraître encore plus belles aux yeux du loup. Avec difficulté, il quitta le spectacle des yeux et se leva pour s'observer à nouveau dans le miroir. Un dernier coup de peigne pour dompter ces cheveux récalcitrants qui ont profité de la sieste pour retrouver un état d'épi et le voilà prêt à partir.

Vingt minutes plus tard, les voilà, main dans la main, devant l'imposante entrée du parc. Portail d'un jardin merveilleux entouré de fleurs, lampions, ballons voletant au loin sous un soleil déclinant. L'endroit avait quelque chose d'attrayant, d'enchanteur.


<< Alors ? Je n’ai pas bien fait de te réveiller ?
- Oh que si. >>

Une paire de lèvre se colla un instant à sa joue le temps d'un baiser et le couple poursuivit son chemin. Par chance, il n'y avait pas énormément de monde dans le parc et les attractions se retrouvaient d'accès facile. Que choisir ? Grande roue ? Montagnes russes ? Maison hantée ? A moins qu'un petit manège calme pour démarrer soit une préférence pour la demoiselle ?

<< [color=red]La question fatidique maintenant: On commence par quoi ?
- Hmm... >>

Alan promena son regard sur chaque manège à portée d'oeil. Il y en avait tant que le choix était compliqué. Divers stands se trouvaient ici ou la, proposant jeux à lots ou friandises. Ca, on verra plus tard : s'encombrer d'une peluche géante aussi vite rendrait l'accès aux manèges compliqués.

<< Tiens, pourquoi pas ça ? >>

Il indiqua un manège commençant calmement avant de finir par une descente brutale dans un bac d'eau, éclaboussant généreusement les passagers. Ca avait l'air amusant et raffraichissant par cette chaude journée d'été.

________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Mer 30 Mar - 18:04

- Oh que si. >>

Après un baiser furtif du bout des lèvres sur la joue d'Alan, Elena reprit la marche. Il avait mis une magnifique chemise ce jour-là, ses cheveux étaient parfaitement coiffés, excepté cette petite mèche sur le côté droit qui lui donnait un air adorable. Elena huma l'air quelques instants. Oui, toujours cet odeur agréable qu'elle avait senti émaner de lui le première jour de leur rencontre.
Elle était parfaitement heureuse d'être à ses côtés.

<< La question fatidique maintenant: On commence par quoi ?
- Hmm... >>

Alan promena son regard sur l'immense choix de manège. Elena en fit alors de même. Il y avait cette grande roue, au fond, imposante. Quand la nuit tombera, la vue devrait être magnifique.
Un peu plus à droite, à cinquante mètre d'elle, il y avait des montagnes russes. Elle avait toujours adoré ça, depuis toute petite, depuis le jour où son cousin Neston l'y avait emmené pour la première fois. Elle devait avoir huit ans, sa mère avait refusé qu'elle y pose un pied. Mais, en cachette, les deux acolytes étaient parvenu à la faire monter. Et ça avait été une révélation. Son amour pour les sensations fortes n'avaient fait que s'accroître.
La voix d'Alan la coupa dans ses rêveries.

<< Tiens, pourquoi pas ça ? >>

Il lui désigna un manège à leur gauche.
Elena eut vite fait de se rendre compte que c'était une attraction parfaitement adaptée à la chaleur de cette fin d'après midi là. Une embarcation qui commençait tout en douceur pour finir dans une grande descente, éclaboussant au passage le moindre spectateur un peu trop proche.

<< Bonne idée! Allons-y, regarde, il n'y a encore personne.

Elle pressa le pas, le sourire aux lèvres. Le couple passa le guichet, et, sans avoir besoin d'attendre, Elena se retrouva à côté de l'embarcation.
Elle posa un pied timide, la barque tanguait un peu. D'un pas agile et précis, elle s'assit néanmoins sans encombre en son milieu.
Alan s'assit à côté d'elle, et l'embarcation s'ébranla.

<<Bon voyage!, hurla une voix dans un micro.

Ils avancèrent alors, lentement. Elena tourna la tête vers Alan. Elle lui susurra, de sa voix mielleuse, et son petit sourire unique.

<<Bon voyage...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Mer 30 Mar - 19:30

Alan semblait avoir tiré Elena de ses pensées vu son petit sursaut alors qu'elle regardait les montagnes russes. Elle observa le manège proposé par Alan

<< Bonne idée! Allons-y, regarde, il n'y a encore personne. >>

Effectivement, le wagon était vide de tout passager et les rares personnes qui passaient semblaient vouloir remettre cette attraction à un peu plus tard malgré le fait qu'un tour dans les montagnes russes aura vite fait de les sécher.

Alan suivit Elena, main dans la sienne, sourire aux lèvres, le pas léger et impatient. Ils s'installèrent précautionneusement dans la barque rendu instable par le fait qu'elle flottait littéralement sur l'eau. Finalement, les amoureux furent prêts à se mouiller, collés l'un à l'autre. Une voix s'éleva alors d'un microphone.


<< Bon voyage! >>

Puis la barque avança lentement. Elena tourna la tête vers Alan et lui susurra, voix mielleuse provenant de ses lèvres tordues par un sourire bien à elle, magnifique.

<< Bon voyage...
- A toi aussi... >>

Il déposa un baiser sur ses lèvres, perturbé par les cahots de l'embarcation lors de quelques virages. La vitesse augmentait un peu plus au fur et à mesure de la progression, puis ils arrivèrent sur un tapis roulant qui les hissa en hauteur, forçant le ralenti de leur progression.

Durant la montée, ils eurent une meilleure vue du parc et ses alentours. Les manèges étaient éparpillé sur le terrain. Ici un carrousel, par là des nacelles suspendues à des chaines soulevées à plusieurs mètres d'altitude, plus loin une grande roue, des montagnes russes avec un looping, une place avec divers stands de confiseries, hot dog et autres points de restaurations agrémentés de quelques jeux...

Alan fut tirée de sa contemplation qui n'était pourtant qu'un fragment du parc par la brusque descente. Il s'agrippa à la barre et ne put retenir un cri poussé par l'adrénaline qui fut interrompu par l'impact tandis que sa bouche se gorgea de l'eau dans laquelle ils atterrirent. Une eau bien fraiche dont il était imbibé autant qu'Elena sans doute.

Sur le coup, sans réfléchir – et comme le soir de leur première rencontre – Il s'ébroua comme un chien tandis qu'il crachait l'eau qu'il avait dans la bouche et ne put s’empêcher de rire. Voilà longtemps qu'il n'est pas allé dans un parc d'attraction.

La barque reprit son chemin un moment avant l'arrivée. Les vêtements des amants étaient mouillés, mais moins que lors de la baignade du premier soir. Ca sèchera d'ici peu, sur des montagnes russes, sans doute, qui sait.

________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Jeu 31 Mar - 17:11

- A toi aussi...

Elena ferma les yeux, tout sourire, quand Alan approcha sa tête pour l'embrasser. Elle posa sa main sur la joue d'Alan, l'embarcation s'ébranlait de plus en plus tout au long du voyage, au fur et à mesure qu'elle prenait ses virages.
La barque fut prise d'une secousse conséquente. Un tapis roulant faisait débuter leur ascension vers la grande descente finale.
Elena scruta l'horizon, ils avaient, durant toute la montée, une vue imprenable sur le parc.
Tout n'était que de couleurs et de lumières. Le soleil déclinant au loin rendait la scène magique.

Le dernier virage. Elena tourna la tête vers Alan, il regardait toujours le panorama qui s'offrait à lui. Elle serra sa main, inspira un grand coup. Alan n'avait pas bougé, alors Elena murmura :

-un, deux ... trois !

La barque entama sa descente. Elena hurla de toutes ses forces, Alan en faisait de même, agrippé à la barre de fer devant lui. En deux secondes à peine, l'embarcation toucha l'eau. Une vague gigantesque passa au dessus de leur tête et vint les tremper jusqu'aux os.
Le manège ralentit, pour enfin s'arrêter devant une plateforme.
Elena sentit alors de petites gouttelettes l'éclabousser. Elle tourna la tête.
Alan s'ébrouait, comme une petit chien sortant d'un lac, comme le premier jour. Il se retourna vers elle et se mit à rire. Elle l'imita, posant sa main sur la joue du garçon. Penchant la tête sur le côté, elle lui sourit, avant de prendre sa main et de se relever. Un pied sur la plateforme, elle prit son élan pour ne pas tomber dans l'eau et sauta sur la terre ferme.
Elle avança vers la sortie, pour revenir dans l'allée principale du parc. Ses vêtements étaient trempés.
Baissant la tête pour voir l'ampleur des dégâts.

-N'oublie pas de me rappeler de ne pas mettre une chemise blanche la prochaine fois que nous irons dans ce parc.

Elle explosa de rire. Elle se retrouvait dans la même situation que cette nuit sur la plage. Mais ce n'était pas grave cette fois-ci. Il faisait chaud.

- Alors ... Il y a les montagnes russes là-bas. Ça te tente ? Je n'y suis pas remontée depuis un bon bout de temps je crois. Et avec un peu de chance, ça séchera nos vêtements n'est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Jeu 31 Mar - 19:03

Un peu avant la chute, Elena avait serré la main d'Alan dans la sienne.

<< un, deux ... trois ! >>

La chute commença pile sur le « trois » d'Elena. Celle-ci rit de concert avec Alan en posant sa main si douce sur la joue du loup, penchant la tête dans un de ses ravissants sourires. A l'arrêt de l'embarcation, elle prit la main d'Alan et se leva en même temps que lui avant de quitter le manège.

Ils étaient trempés jusqu'aux os, mais la chaleur de la soirée les empêchait d'avoir froid.


<< N'oublie pas de me rappeler de ne pas mettre une chemise blanche la prochaine fois que nous irons dans ce parc.
- J'y penserais. Enfin, ça devrait vite sécher je pense. >>

Elle rit, lui aussi. Tout cela rappelait énormément la nuit sur la plage, à ceci prêt qu'il n'y avait pas de Poïy pour apporter des vêtements secs.

<< Alors ... Il y a les montagnes russes là-bas. Ça te tente ? Je n'y suis pas remontée depuis un bon bout de temps je crois. Et avec un peu de chance, ça séchera nos vêtements n'est-ce pas ? >>

Alan observa le manège. Les chariots allaient vite, ils allaient donc bel et bien se sécher. De nombreux virages, chutes, remontées brutales... ça avait l'air amusant.

<< Eh bien allons-y ! >>

Sa main dans la sienne, il se dirigea vers le manège. Il y avait une courte file. Il prendront le prochain wagon, on dirait. Mais ce n'était pas grave, ils avaient tout leur temps devant eux.

________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Ven 1 Avr - 16:58

<<- J'y penserais. Enfin, ça devrait vite sécher je pense.

La demoiselle rit, en parfaite harmonie avec le loup.
C'est alors que la demoiselle proposa, pour continuer à faire monter l'adrénaline, une petite escapade vers le fabuleux monde des montagnes russes. Et de plus, ça pourrait peut-être arranger son problème de chemise trempée.

<<- Eh bien allons-y !

Toujours main dans la main, les deux amants avancèrent vers l'imposant manège, esquivant des ballons sauvages qui se promenaient sur l'allée, passant sous un porche fleuri,...

Il y avait un peu plus de queue que dans le manège précédant. Peut-être était-ce l'attraction phare du parc ?
Heureusement, les visiteurs étaient très peu nombreux, ils pourraient passer dans le wagon prochain, ou celui d'après.
S'engageant dans la courte file, Elena s'appuya sur un rambarde. Un épi s'était logé sur le haut du crane d'Alan, ce qui arrache un petit sourire à la jeune femme. Elle se hissa sur la pointe des pieds, posant sa main sur l'épaule d'Alan et s'évertua à aplatir la mèche rebelle. L'eau n'avait pas fait bon ménage avec la chevelure sauvage du jeune homme apparemment. Elle reposa ses talons aux sol quand leur tour était venu.
Elle passa la première le petit portique, et prit place dans l'une des deux places du wagon. Elle trépignait d'impatience, ressentir l'air dans ses cheveux, cette sensation dans le ventre,...
Une barre en fer s'abaissa à la hauteur de son nombril. Une secousse. Deux. Et c'était parti.
Ils entamèrent une interminable montée. Quand le wagon se stabilisa au sommet, Elena regarda Alan, les yeux pétillants, se mordant la lèvre inférieure.

Et ils s'élancèrent sur la pente quasi verticale. Elena ne hurlait pas, le souffle coupé, cramponnée à la barre. La vitesse faisait pleurer ses yeux. Un virage lui déclencha un petit rire nerveux. Elle avait la sensation de voler. Ce manège dura quelques minutes. Puis la magie s'arrêta. La barre se souleva, libérant les deux otages.
Elena sortit du manège, repartit vers l'allée. Elle se posa sur un banc, riant toujours. Elle était complètement désorientée, l'adrénaline avait fait son effet. Et elle adorait ça.

<<- Waouw! Alors celui-là! J'ai adoré!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Ven 1 Avr - 18:42

Les voilà à présent dans la file, attendant patiemment leur tour qui ne devrait pas tarder vu la file d'attente peu importante. Elena s'appuyait contre une rambarde face à face avec Alan. Elle observa le crâne de celui-ci. Que se passait-il donc ? Il avait un oiseau perché sur la tête ou quoi ? Vu le sourire de la panthère, il y avait un problème avec sa tête en tout cas. Elena se dressa sur la pointe des pieds, prenant appui sur l'épaule d'Alan, et tapota le haut du crâne, plaquant une mèche de cheveux contre le crâne... un épi, c'était tout. Quand elle eut fini, c'était à leur tour de profiter du manège.

Elena s'installa la première, suivi par Alan. Ils étaient aussi impatients l'un que l'autre de profiter de ce manège et des sensations qu'il procurait. Finalement, le wagon s'ébranla et entama une montée qui rendait impatient le couple d'arriver en haut. Une fois au sommet, Alan observa Elena. Elle se mordillait la lèvre inférieur tandis qu'un feu d'artifice explosait dans ses yeux rubis.

Les voilà à présent lancé à toute allure sur les rails. Aucun des deux ne riait, le souffle coupé par la vitesse, les mains crispées sur la barre, le vent leur ébouriffant les cheveux et séchant leurs vêtements. Ils étaient secoués dans tous les sens par les virages, déclenchant des rires nerveux chez Elena. Alan aussi riait sous l'effet des sensations du manège. C'était vraiment unique ce qu'on pouvait ressentir sur des montagnes russes, dommage que ça ne dure pas longtemps.

Le sens de l'équilibre brouillé par le manège, Elena et Alan se rendirent vers un banc le temps que ça passe. Ils riaient en choeur, encore grisé par les sensations éprouvées.


<< Waouw! Alors celui-là! J'ai adoré!
- On recommencera un peu plus tard si tu veux. >>

Adossé contre le banc, Alan mit fin à son fou-rire dans un soupir apaisé. Il ferma les yeux, une main posé sur celle d'Elena, profitant des bribes de sensations extrêmes qui restait du souvenir du manège. Il y a longtemps qu'il n'a pas senti quelque chose de ce genre.

Il rouvrit les yeux et observa les manèges environnant. Il y avait toujours les montagnes russes et le manège de tout à l'heure. Pour les autres... il pouvait voir une maison hantée, un carrousel, un marchand de confiserie et une grande roue au loin, au bout d'une allée bordée de stand de jeux. Il y avait d'autres manèges disséminés dans le parc, mais il fallait bouger pour les voir.


<< Et maintenant ? Qu'est ce qui te ferait envie ? >>

Lui n'arrivait pas vraiment à se décider. Tout semblait si attrayant... sauf peut-être le carrousel, ce n'était pas vraiment son truc, ces manèges calmes qui tournaient en rond. Enfin, si c'était ce que voulait Elena, il fera un effort pour monter dessus. Ce n'était pas comme s'il détestait ça, après tout, c'était juste qu'il ne trouvait pas ça si amusant.

________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Dim 3 Avr - 12:21

- On recommencera un peu plus tard si tu veux. >>

Alan prit place à côté d'Elena sur le banc. Il posa sa main sur celle de la panthère, riant toujours à l'unisson avec cette dernière. Il ferma les yeux, Elena en profita pour le regarder quelques instants. Ce jeune homme avait vraiment quelque chose de différent. D'habitude, elle aimait jouer avec ses conquêtes, elle ne les aimait pas plus que ça, ils étaient amusants à lui être complètement soumis. Mais lui...
Il était différent. Elle ne pouvait se réduire à le manipuler, comme les précédents. Elle voulait son bonheur, simplement. Elle avait enfin réussi à ajouter une définition à ces quelques mots qu'elle ne connaissait pas auparavant.
Elena tourna la tête quand Alan rouvrit les yeux, rougissant, de crainte qu'il n'ait remarqué qu'elle l'observait.

<<- Et maintenant ? Qu'est ce qui te ferait envie ?

Elena, toujours le rouge aux joues, observa les manèges alentours. Hum ...

<<- J'ai envie de fantômes, de monstres et de squelettes.

Elle lui fit un clin d'oeil. Oui, la maison hantée. C'était une bonne idée. De plus, d'après ce qu'elle avait cru comprendre en voyant le manège, c'était un voyage pédestre au milieu d'une demeure noire et grinçante. Pas de wagon cette fois, ça allait très bien.
Bien sûr, elle savait qu'elle ne ressentirait pas les frissons qui la parcouraient étant petite quand elle s'aventurait dans ce genre d'attraction. Elle commençait à s'habituer aux personnes étranges, avait rencontré des lycanthropes et des vampires. Mais c'était l'effet de surprise qui régnait à l'intérieur qui lui plaisait.

Elle attrapa la main du garçon et l'entraîna vers l'imposante demeure.
Elle poussa la lourde porte, passant devant un garde effrayant déguisé en majordome assez glauque.
Ils durent se poster en face d'un grand rideau et attendre quelques instants que ce dernier leur donne la permission d'entrer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Dim 3 Avr - 19:17

Elena était étrangement rouge, comme gênée. Pourquoi donc ? Quoi qu'il en soit, elle prit le temps d'observer les manèges avant de répondre à la question d'Alan.

<< J'ai envie de fantômes, de monstres et de squelettes. >>

Réponse suivie d'un clin d'oeil de la panthère. La maison hantée donc. Vu de l'extérieur, ils iront à pied, et non dans un wagon, visiter le manoir et ses horribles choses. Tant mieux d'un côté... et puis, le loup était curieux de savoir comment des gens qui côtoyaient régulièrement vampires, loups garous et autres sorcières pouvaient ressentir l'effroi à l'intérieur ? Bien sur, il y avait bien d'autres moyens de terroriser que des caricatures d'hommes blafards aux canines allongées ou d'êtres mi-homme mi-loup contaminé par la rage.

Elena attrapa la main d'Alan et ils se dirigèrent vers leur lugubre destination.

Derrière la lourde porte grinçante se tenait un garde assez effrayant dans une tenue de majordome. Ils se tinrent devant un grand rideau rongé par les mites et attendirent que le garde pustuleux tire sur une corde avec un pompon au bout. Le rideau s'ouvrit vers un premier spectacle repoussant : Des crânes étaient littéralement encastrés dans les murs. Certains n'étaient que simples squelettes, mais d'autres avaient encore un œil, des lambeaux de chairs, des cheveux clairsemés, balafres. Mais il y avait également des traces de sang partout et des outils rouillés fichés entre eux. Haches, couteaux, sabres, scalpels.. c'était vraiment affreux.


<< Ca commence bien... >>

Il ne pouvait réprimer la grimace de dégoût qui persistait à déformer son visage. Il n'a jamais été un adepte du gore pour ainsi dire, mais il s'attendait malgré tout à des choses de ce genre évidemment. Peut être y aura-il bel et bien ces traditionnels monstres d'horreur plus loin dans le manoir.

Une porte noire se dressait entre quelques crânes dont l'oeil semblait observer le couple. Alan posa la main sur la poignée, mais à peine l'eut-il effleuré que les crânes se mirent soudainement à rire de concert, faisant sursauter le loup. Il laissa passer sa stupeur, inspira un grand coup et ouvrit enfin cette fichue porte, appréhendant la prochaine découverte.

________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Lun 4 Avr - 17:34

Le majordome attrapa la corde qui se balançait inlassablement près de son épaule. Il tira dessus d'un coup sec et le loup et la panthère entrèrent dans la première salle.

Ce que vit Elena au premier coup d'œil lui arracha un haut le cœur. Des crânes, pour la plupart encore chevelu ou possédant quelques lambeaux de chair avariée, étaient encastrés dans les 4 murs de la pièce rectangulaire. Celui qu'elle remarqua se trouvait en face d'elle. Il lui restait encore un oeil, jaunâtre mais pourtant ayant encore l'air bien vivant. Une mèche de cheveux extrêmement long, asséchés et noir charbon débutait du sommet de sa tête, pour s'en aller titiller le front d'un de ses congénères.

<< Ca commence bien...

Elena tourna sa tête vers Alan, et dans un sourire, répondit.

<< Tu penses qu'il sont faits en plâtre ? ou bien en résine ... En tout cas, le réalisme est saisissant !

Non, elle n'avait pas vraiment peur. La demoiselle n'était pas quelqu'un qui se voyait être choqué du moindre effet gore, les maisons hantées, elle les avait surement toutes inspectées. Son esprit ne se fixait pas sur l'horreur de ces spécimens, mais plutôt, divaguait sur l'origine de leur conception. Oui, elle était comme ça.
N'empêche, ces crânes-là paraissaient si réels...

Ils avancèrent, vers une porte noire. Alan posa sa paume sur la poignée et...
Tous les crânes se mirent à rire, un rire strident, un rire perçant, un rire moquer. Il y avait des voix de femme, d'enfant, de vieillard, d'homme... Elena ne put réprimer un sursaut. Peut-être n'étaient-ils pas fait de résine finalement. Elle pressa le pas, et referma la porte derrière Alan.

Il faisait entièrement noir dans la seconde pièce. Le néant dura quelques instants, plongeant Elena dans un légère angoisse. Elle tâta autour d'elle, retrouvant l'épaule d'Alan. Se hissant sur la pointe des pieds, elle se mit à lui murmurer à l'oreille, d'une voix digne d'un film d'horreur.

<<Qui je suis ? Ton pire cauchemar...

Elena s'écarta. Le néant dura encore un peu de temps. Une minute peut-être. Puis, un spot s'alluma. En face d'eux. La lumière éblouit Elena, qui eut un mouvement de recul. Puis un bruit. Un souffle ? De l'air dépressurisé ...
Un épais brouillard s'en alla remplir la pièce en l'espace de 30 secondes. Elena ne savait plus où était Alan.

<<- Alan ?! Dis moi où tu es je ne vois plus rien!

Peut-être Alan avait-il répondu. Mais un bruit strident envahit ses tympans. Aigu, perçant, encore plus terrifiant que le rire des crâne de la salle précédente. Alors qu'elle avançait, quelque chose lui barra la route. Tel un fantome. Ceci lui arracha un cri, alors qu'un autre s'amusait à la tourmenter. Finalement, elle ferma les yeux et fonça tête baissée, les mains sur les oreilles, vers là où était jadis le spot lumineux. Elle rencontra une porte. Quand elle posa la main dessus, le bruit s'arrêta, le brouillard se dissipa. Elle souffla un grand coup, le coeur battant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Lun 4 Avr - 21:47

<< Tu penses qu'il sont faits en plâtre ? ou bien en résine ... En tout cas, le réalisme est saisissant ! >>

Elle marquait un point. Ces têtes semblaient tellement réelles qu'on aurait pu les dire vraiment arraché de corps humains et installés ici pour pourrir. Quoi qu'il en soit, les rires les effrayèrent autant l'un que l'autre et ils se précipitèrent dans la pièce suivante et refermèrent la porte derrière eux, les plongeant ainsi dans les ténèbres.

Alan sentit une main se poser sur son épaule, lui arrachant un petit sursaut à cause de l'ambiance tendue, mais il se ressaisit en si disant qu'il s'agissait d'Elena, sans doute. La preuve vint d'elle même avec la petite voix douce imitant celle d'un tueur en série venue d'un film d'horreur.


<< Qui je suis ? Ton pire cauchemar...
- Pitié ne me tuez pas ! >>

Couina-il dans une imitation assez réussie d'un homme terrorisé. Elena s'éloigna un peu d'Alan et le néant s'installa quelque temps avant qu'un spot n'aveugle les amants, puis un bruit d'air dépressurisé leur fit vrier les tympans. La vision à peine rétablie d'Alan fut aussitôt engloutie par du brouillard.

<< Alan ?! Dis moi où tu es je ne vois plus rien!
- Je suis là ! >>

Il aurait pu tout aussi bien ne rien dire car ses paroles furent noyées par un bruit strident qui le força à plaquer ses mains contre ses oreilles. Le bruit en lui même était encore plus effrayant que les rires de la première pièce. Alan regarda autour de lui. Des silhouettes se découpaient du brouillard. Deux d'entre eux harcelaient une troisième, plus petite qu'il put identifier comme Elena. Alan se dirigea vers elle mais une autre silhouette lui barra la route.

<< Désolé, Casper, je suis pressé ! >>

Alan tenta d'écarter la silhouette d'un revers de main, mais son bras traversa le corps. Pourtant il aurait juré qu'il était à portée. En tout cas, la main du fantôme semblait bien réelle car il la sentit se refermer sur son poignet. Le loup tenta de s'arracher de son étreinte, mais il dut reconnaître une certaine vigueur chez lui et il se fit trainer dans une pièce alors qu'il se débattait. Alan se retrouva dans le silence et le noir. Il s'appuya contre un mur et se laissa le temps de reprendre ses esprits. En tâtant sur le côté, il sentit une jambe. Il retint un cri de surprise et remonta le long de la jambe pour tâter le visage. Elena. Il sourit pour lui même et lui susurra à l'oreille, en prenant une voix de psychopathe :

<< Délicieuse enfant, tu m'as l'air tendre et appétissante. Quel festin tu feras à la pleine lune. >>

Il s'accorda même un petit rire ténébreux puis laissa durer le silence quelques instants avant de lancer :

<< Eh bien, on peut dire qu'il font bien leur boulot. >>

Un grondement sourd se fit entendre un peu plus loin. Une par une, des torches s'allumèrent le long d'un dédale de pierre qui s'enfonça dans le sol. Une incantation provenait du fond du chemin, semblant amplifier la force du grondement. L'air sentait le souffre et le brûlé.

<< Oh, on approche de l'enfer on dirait. >>

________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Mar 5 Avr - 16:11

Il faisait toujours noir, seul le brouillard et le bruit strident s'en étaient allés dans la pièce. Soudain, Elena sentit une main se refermer sur sa jambe. Elle poussa un cri, terrorisée, la main remonta, remonta. Elle reconnut finalement la main d'Alan, alors qu'il atteignait son visage.

<< -Délicieuse enfant, tu m'as l'air tendre et appétissante. Quel festin tu feras à la pleine lune.

Elena poussa un petit rire cristallin avant de répondre en susurrant.

<< -Mon dieu, je ne veux pas mourir si jeune, entre les mains d'un psychopathe tel que vous!

Alan s'était accordé un petit rire ténébreux, qui fit sourire la jeune panthère.

<< -Eh bien, on peut dire qu'il font bien leur boulot.
- Ah en effet, c'est la première fois que j'ai aussi peur dans une attraction! En plus, je sais qu'il y a un psychopathe près de moi, c'est d'un stressant.

Elle sourit encore une fois, et attrapa doucement la main du psychopathe en question.
A peine leurs mains se furent rejoins qu'une à une des torches s'allumèrent le long d'un étrange couloir de pierre. Un grondement sourd. Une odeur ... de souffre et de brûlé ?!

<< -Oh, on approche de l'enfer on dirait.
- Quel merveilleuse destination dis-moi, si la peur qu'on est censé éprouver monte crescendo à chacune des salles, je vais faire un arrêt cardiaque moi.

Elle fit un clin d'oeil à Alan, et avança dans l'allée. Une minute de marche plus tard, l'odeur épouvantable s'étant amplifiée, il arrivèrent devant un ... rideau de fumée peut être ? Néanmoins, Elena se boucha le nez, ferma les yeux et le traversa.

Ils arrivèrent dans une salle surchauffée. Les rires des cadavres tout à l'heure reprirent. Il y avait un grand escalier, en pierre, couverte d'un liquide brunâtre. Elena posa son pied dessus.
C'est alors que deux trappes, encerclant les amants, s'ouvrirent pour en délivrer une multitude de serpents sifflants. Elena poussa un cri de surprise et sauta directement à la seconde marche. Des serpents. Ils étaient réels en plus !
Elle continua son ascension, sans lâcher la main du jeune homme. La chaleur s'intensifiait. Puis, ils furent replongés dans le noir. A peine 20 secondes. Quelque chose effleura Elena, elle sursauta. C'était humide, et dégageait une odeur à vomir. La lumière revint. Simplement des zombies autour d'eux. Le corps décharné, les yeux exorbités. Elena se pétrifia, elle ne s'y était absolument pas attendu !
Elle ferma les yeux et les poussa hors de son chemin. Elle courut jusqu'en haut de l'escalier, et s'arrêta en haut, à quelques centimètres de ... Du diable à côté d'un rideau de feu. Les yeux d'Elena s'ouvrir en grand. Juste ça.

<<- Et là, on fait quoi ?

Le diable se mit alors à parler.

<< - Si tu veux passer, tu vas devoir traverser ma porte fétiche. Ou bien, si tu n'y tiens pas, il y a une trappe sous tes pieds. Tu aimes les arachnides ?

Non, elle n'aimait pas ça. Mais le feu non plus. Il semblait bien réel lui aussi. Elena approcha sa main. Mais ça brûlait réellement! Comment allaient-t-ils faire ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Mar 5 Avr - 21:19

Quand il l'a touché accidentellement, Elena a poussé un cri de terreur et de surprise. Chose tout à fait normal, vu la situation. Néanmoins, elle eut vite fait de se calmer en reconnaissant Alan, comme le prouva son rire.

<< Mon dieu, je ne veux pas mourir si jeune, entre les mains d'un psychopathe tel que vous! >>

Le choc passé, le calme revint entre eux. Et quand Alan fit remarquer la qualité du travail des forains, Elena ajouta :

<< Ah en effet, c'est la première fois que j'ai aussi peur dans une attraction! En plus, je sais qu'il y a un psychopathe près de moi, c'est d'un stressant.
- Vous n'êtes pas poursuivie par votre pire cauchemar, ma chère. A moins que vous ne me fassiez l'honneur de me considérer comme tel bien sur. >>

Leurs mains se joignirent dans cette preuve d'amour commune entre amant, mais à peine fut-ce le cas que le sol s'était mit à gronder, les lumière s'allumer et l'air se parfumer de l'odeur de souffre et brulé. L'enfer, comme le dit Alan.

<< Quel merveilleuse destination dis-moi, si la peur qu'on est censé éprouver monte crescendo à chacune des salles, je vais faire un arrêt cardiaque moi.
- J'aurais vite fait de te rejoindre si c'est le cas. >>

Plus ils avançaient, plus l'odeur devenait insupportable. Alan plaqua sa manche contre son nez en avançant vers ce qui semblait être un rideau de fumée qu'ils traversèrent.

La pièce suivante était surchauffée et les rires du début reprirent. Devant eux, des marches de pierre recouvert d'un étrange liquide brun. Elena posa le pied sur la première marche et presque aussitôt, des trappes s'ouvrirent, laissant tomber des serpents. Elena paniqua et descendit aussitôt sur la marche suivante. De vrais serpents ! Alan eut vite fait de la suivre.


<< Ils poussent le réalisme un peu trop loin à mon goût. Vivement qu'on quitte cet endroit. >>

Plus ils montaient, plus il faisait chaud. Au final, les revoila plongé dans le noir un moment. La lumière revint plus tard et Elena sursauta et Alan retint un cri de surprise. Des zombies sentant le vomi et l'odeur de cadavre. Son nez, déjà bien amoché par l'odeur de souffre et de brûlé, le lui indiqua uniquement en se concentrant sur eux. Horrible, surtout pour un homme-loup dont l'odorat était plutôt développé. Il dut faire preuve de toute sa maitrise de soi pour ne pas rendre son déjeuner.

Elena poussa les zombies de son chemin, suivi par Alan. Ils atteignirent le haut de l'escalier. Le diable les attendait, devant un rideau de flammes. Spectacle vraiment impressionnant.


<< Et là, on fait quoi ?
- Si tu veux passer, tu vas devoir traverser ma porte fétiche. Ou bien, si tu n'y tiens pas, il y a une trappe sous tes pieds. Tu aimes les arachnides ? >>

Vu la tête que tirait Elena, la réponse était évidente. Elle approcha sa main du feu et la retira presque aussitôt. Ce n'était pas de la mise en scène...

<< On peut aussi faire demi-tour je pense... non ? >>

Il regarda derrière lui et se remémora les serpents... non... Si Elena ne voulait pas des arachnides, Alan avait horreur des serpents pour sa part.

Alan observa les flammes. Elles ne montaient pas bien haut. Il pourrait passer par au dessus en sautant, mais après... y aura-il moyen d'éteindre les flammes pour permettre à Elena de passer ? Sans doute... ces flammes ne jaillissaient pas sans combustible et la baraque était sans doute équipé d'un bouton pour contrôler les flammes comme sur une gazinière.

En tout cas, ce bouton n'était pas dans cette pièce... peut être derrière les flammes ? Pas sur malgré tout.


<< Hé, diablotin. Si moi je passe la porte, tu pourras éteindre le gaz pour laisser passer Elena ? Quitte à ce que mes fringues brulent, on va laisser celles de ma copine intactes, hein ? >>

Il pouvait s'amputer du sens du toucher, ça le rendra insensible à la chaleur des flammes, mais il se brulera quand même. Il espérait qu'il y aura de la vaseline dans le coin... et une boutique de fringues aussi, bien sur.

________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Mer 6 Avr - 12:22

<< On peut aussi faire demi-tour je pense... non ?

Elena, d'un même réflexe que le jeune homme, tourna la tête vers l'arrière. Le doux sifflement des serpents lui revint en tête. Il n'était pas question de faire machine arrière pour tomber sur ces horribles bêtes.

<< ça n'est peut être pas une très bonne idée ...

Elena serra un peu plus fort la main d'Alan dans la sienne et le regarda. Il fixait les flammes. Qu'avait-il en tête ?

<< Hé, diablotin. Si moi je passe la porte, tu pourras éteindre le gaz pour laisser passer Elena ? Quitte à ce que mes fringues brulent, on va laisser celles de ma copine intactes, hein ?

- Hum... ça me parait un peu facile ça... Quoique ... Enfin bon, j'aimerai bien voir ta copine avec des vêtements brûlés et lacérés, ça m'a l'air d'être terriblement excitant, tu ne penses pas ?

Elena fixa le diable du regard, et un sourire mesquin tinta ses lèvres. Le comédien jouait très bien son rôle, il en devenait presque terrifiant. Elena se recula, sans vraiment écouter la réponse d'Alan à l'offensive de l'horrible créature, et se courba le dos. Canalisant toute son énergie, elle savait ce qu'elle allait devoir faire. Elle recula encore, jusqu'à disparaitre de la vue des deux hommes.
Enlevant en une fraction de seconde la plupart de ses vêtements, elle les lança sur le sol, près d'Alan. Elle ne voulait pas les déchirer, ce qui allait arriver si elle les gardait sur elle pour ce qu'elle s'apprêtait à faire. Et elle se transforma. Des poils noirs recouvrirent ses membres, une mâchoire puissante pris place sur son visage, ses yeux devinrent rouge sang... Elle sortit de l'ombre à toute allure, se propulsant au dessus des flammes. C'était tellement plus simple quand on était un animal.
Elle fonça sur la porte et posa sa patte sur la poignée. Immédiatement le feu cessa. La demoiselle fit un bon sur le côté, dans un angle où personne ne pouvait la voir, quand elle commença à reprendre apparence humaine. Heureusement pour elle, ce n'était pas encore instantané. Depuis sa cachette noire, elle lança à l'attention du Diable.

<< - Trouve-toi un autre jouet maintenant!

Elle riait doucement, fière de sa revanche. Et tremblait aussi un peu, le mur contre lequel elle s'était caché était assez froid sur sa peau nue. Quand Alan serait venu à sa rescousse, ils pourraient enfin continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Mer 6 Avr - 21:52

<< ça n'est peut être pas une très bonne idée ... >>

Oui, c'était bien ce qu'il se disait aussi en contemplant les escaliers. Pour ce qui était de la porte...

<< Hum... ça me parait un peu facile ça... Quoique ... Enfin bon, j'aimerai bien voir ta copine avec des vêtements brûlés et lacérés, ça m'a l'air d'être terriblement excitant, tu ne penses pas ?
- De un, je me vois mal fantasmer sur ma copine blessée, de deux, pas question qu'elle finisse dans cet état même pour calmer ta libido de diablotin pré-pubère ! >>

Alan était tellement occupé à tenir tête au diable qu'il ne vit pas venir les habits qui tombèrent a ses pieds. Il fut surprit en les reconnaissant et les ramassa.

<< Elena, qu'est ce que tu... ? >>

A peine eut-il amorcé le mouvemnent rotatif de la tête en s'attendant à moitié à voir son amour nue qu'une panthère passa devant ses yeux et bondit par dessus les flammes. Elena lui a piqué son idée. Enfin, lui ne se serait pas changé en loup : il n'était pas aussi agile qu'un félin même s'il était plus puissant et solide, il se serait brûlé malgré tout.

Quand la panthère appuya sur la poignée, les flammes s'éteignirent. L'animal reprit forme humaine une fois à l'abri des regards. Alan s'avança afin de lui donner ses habits en prenant soint de respecter l'intimité de la demoiselle et s'assurer que le pervers à cornes en fasse de même.


<< Trouve-toi un autre jouet maintenant! >>

Alan sourit et attendit qu'Elena aie enfilé ses vêtements avant de reprendre la route.

De la chaleur torride, ils passèrent au froid glacial d'un cimetière. Les murs peints, l'herbe les arbres, le brouillard... tout donnait l'impression d'être VRAIMENT à l'extérieur. Même les gémissements du vent avaient l'air réel.


<< Vraiment très doués... mais le coup du cimetière est un peu classique quand même. >>

Main dans la main, ils passèrent à travers les rangées de tombe plus ou moins de travers, envahi par les mauvaises herbes. Ils étaient à mi-chemin quand des mains sortirent du sol et saisirent fermement les mollets d'Alan qui ne put retenir un cri de surprise. Il ne l'avait pas vu venir... pourtant il s'attendait à un truc du genre. Il se débattait pour dégager ses jambes tandis que d'autres zombies sortaient de leur tombe pour s'approcher, mais rien à faire. Ils s'approchaient de plus en plus et Alan avait abandonné l'idée de lutter pour se dégager. Il n'allait pas non plus abimer les acteurs quand même.

<< Bon... et maintenant ? Vous dansez sur "Thriller" ou bien... ? >>

________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Jeu 7 Avr - 16:16

Les flammes s'éteignirent, et Alan s'en alla rejoindre Elena, les habits de la demoiselle en main.
Elena lui sourit quand il fut à côté d'elle et lui tendit les vêtements en la laissant seule. Il se retourna, vérifiant du regard si le diable pervers n'était pas en train de regarder la jeune femme.
Elena se releva doucement, enfila ses sous-vêtements puis son short. Elle ramassa sa chemise qu'elle passa à ses bras. Elle sortit de l'ombre en continuant de boutonner son haut.

Elle sourit à Alan avant de lui prendre la main, sans même un regard pour le diablotin. Ils poussèrent la porte, et l'atmosphère changea entièrement.
Du la chaleur ardente, ils passèrent à un froid tétanisant. Elena se recroquevilla sur elle même, puis se blottit contre Alan. La chaleur qui émanait du corps de son copain était tellement agréable...

Ils avancèrent alors dans un cimetière extrêmement glauque.
De l'herbe morte leur chatouillait les pieds, le vent semblait geindre, des ombres effrayantes s'échappaient de chaque pierre tombale.

<< Vraiment très doués... mais le coup du cimetière est un peu classique quand même.

C'est en passant devant la tombe d'un nouveau né qu'Alan poussa un cri. Elena sauta sur le côté, quand elle vit l'objet de la frayeur du jeune homme. Des mains sortaient du sol et agrippaient à leurs pieds. Elena en esquiva quelques unes.
C'est alors que des zombies sortirent des tombes alentours.

<< Bon... et maintenant ? Vous dansez sur "Thriller" ou bien... ?

Elena ne put réprimer un petit rire, et s'approcha des zombies. Ce n'était que des acteurs n'est-ce pas ? Alors ils n'allaient rien lui faire.
Elle s'adressa à une femme à la peau verdâtre et aux yeux presque blanc.

<< Il faudra me donner les références de votre fond de teint mademoiselle.

Une main s'accrocha alors à son bras. Elle crut que c'était Alan, mais en se retournant, elle tomba nez à nez avec un grand mort vivant décharné. Elle poussa un hurlement, il lui faisait mal !
Mais où était-elle tombé ?!

Elena se débattit, et partit courir derrière une tombe. Débuta alors une course folle de pierres tombales en pierres tombales, de nouveaux zombies sortant chaque minute de leur lieu de repos.
Soudain, se furent deux d'entre eux qui l'empoignèrent. Elle ne pouvait plus bouger, ni même crier, ils avaient recouvert sa bouche de leurs mains. Elle se résigna à les mordre en se rendant compte de l'odeur nauséabonde qui émanait de leurs membres. Ils semblaient tellement réels...
Et Elena était à présent dans un sacré pétrin.
Et la porte de sortie n'était qu'à quelques mètres d'elle. Assez frustrant comme situation quand on ne peux pas se libérer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Ven 8 Avr - 18:59

Elena observait un cadavre de femme à la peau verdâtre et aux yeux quasi-blancs. Il fallait avouer que le réalisme était plus que frappant.

<< Il faudra me donner les références de votre fond de teint mademoiselle.
- Tu ne comptes quand même pas me faire passer pour un nécrophile ? >>

Une main se saisit d'Elena qui poussa un hurlement où perçait la douleur. Le cadavre qui l'a saisi ne semblait pas y aller de main morte. La panthère se dégagea de l'étreinte du mort et zigzaga entre les tombes pendant qu'Alan continuait de se débattre.

Il observait sa copine fuir puis tomber entre les griffes de deux cadavres ambulants et la maitrisèrent plutôt brutalement.


<< Bon ! La comédie va un peu trop loin, là. Vous l'aurez voulu, tas de compostes ambulants ! >>

Alan ôta les habits qu'il pouvait et déboutonna son jean avant de lentement rétrécir, faisant pousser des poils sur son corps. Son nez s'allongea et fusionna avec sa bouche, se changeant en gueule. Ses oreilles s'allongèrent, ses bras et jambes devinrent pattes et une queue touffue lui poussa à l'arrière. Le voici loup. Un puissant loup aux poils d'ébène et yeux émeraudes.D'une pulsion, il se dégagea de l'étreinte du zombie qui ne tenait désormais plus que le jean. Il fonça vers les deux zombies qui tenaient Elena et en percuta un assez violemment pour qu'il lâche sa copine. Alan bondit sur l'autre et lui saisit violemment la nuque. Le goût qui s’immisça sur ses papilles était infecte ! Il avait l'impression de manger des excréments. Trop horrible... Alan lâcha la nuque et laissa pendre sa langue d'un air dégouté. Il percuta une dernière fois le cadavre puis retourna chercher ses habits en vitesse avant de reprendre forme humaine. Il était nu, évidemment, mais il eut la décence de remettre au moins son caleçon en vitesse.

<< J'ai comme l'impression que cette maison hantée pousse le réalisme bien trop loin, là. On s'en va ? >>

Sans même attendre la réponse d'Elena, il lui saisit la main et se rua vers la prochaine salle. Une fois qu'il aura une minute à lui, il pourra se rhabiller.

________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Ven 8 Avr - 19:44

- Tu ne comptes quand même pas me faire passer pour un nécrophile ?
- C'est pourtant mignon, une femme cadavre, tu ne trouves pas ?

Elle rit. Pour la dernière fois d'ailleurs. S'enchaina une course folle entre les pierres tombales, quand la demoiselle se retrouva emprisonnée entre les mains puantes et décharnées de deux zombies.
Elle essaya de hurler, mais une de ces mains l'en empêcha.
Elle vit qu'Alan s'était retourné et qu'il avait complètement changé d'expression.

<< -Bon ! La comédie va un peu trop loin, là. Vous l'aurez voulu, tas de compostes ambulants

Le jeune homme enleva très vite ses vêtements et les lança à ses pieds. Ses muscles saillants se couvrirent d'un pelage de loup, son visage se transforma en gueule, ses membres en pattes élancées.
Et il bondit. Elena se décrispa subitement, les yeux grands ouverts. Il percuta le plus petit des morts vivants, qui s'en alla paître sur un carré d'herbes folles. Alan se jeta alors sur la nuque du second, qui libéra alors la jeune femme.
Il planta ses crocs dans les lambeaux de chair pourrissants qui servaient de cou au mort, et le lâcha rapidement, un air de dégout, la langue pendante. Elena s'affaissa contre une tombe, et respira un grand coup. Le zombie tomba à terre, inerte.

Alan commença à reprendre forme humaine. Quand il fut enfin sur ses deux jambes, il se dépêcha de cacher sa nudité en enfilant son caleçon, gardant dans sa main le reste des affaires.

<< J'ai comme l'impression que cette maison hantée pousse le réalisme bien trop loin, là. On s'en va ?

Elena n'eut pas le temps de répondre qu'Alan avait saisi sa main. Il la tira vers la prochaine salle.
C'est dans un grand soulagement qu'Elena comprit que la salle suivante était un simple tunnel qui débouchait sur la sortie de la maison des horreurs. Le tunnel était noir, elle ne voyait pas grand chose, les toiles d'araignée titillaient ses oreilles.
Ils ralentirent le pas, reprenant leurs esprits. Elena se concentra sur son poignée meurtri. Seulement une petit égratignure.

<<- Ce n'était pas des acteurs. Je ne veux rien avancer, mais je pense qu'ils sont bien tous réellement comme ça. Peut-être ne peuvent-ils jamais sortir de cette attraction? A vrai dire, qu'ils y restent, je ne veux plus jamais avoir affaire à eux. Désolée de t'avoir entraîné là-dedans.

Elena s'arrêta et se blottit contre le torse encore nu d'Alan. Elle passa ses bras autour des épaules et resta un long moment comme ça. Son coeur battait à cent à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Dim 10 Avr - 7:33

Le noir total, que des ténèbres. Pas un bruit, pas une seule présence hormis celle des deux jeunes gens. Alan souffla et remit son pantalon à l'aveuglette, gigotant légèrement. Quelques toiles d’araignées se collèrent à ses cheveux.

<< Ce n'était pas des acteurs. Je ne veux rien avancer, mais je pense qu'ils sont bien tous réellement comme ça. Peut-être ne peuvent-ils jamais sortir de cette attraction? A vrai dire, qu'ils y restent, je ne veux plus jamais avoir affaire à eux. Désolée de t'avoir entraîné là-dedans. >>

Alan sentit la panthère se blottir contre son torse nu. Alan enlaça la jeune femme dans ses bras et lui caressa lentement les cheveux infestés de toiles d'araignées. Il sentait le petit cœur d'Elena battre à tout rompre. Lui même était dans cet état, il ne pouvait que la comprendre.

<< Ce n'est rien. Ni toi ni moi ne savions que ce manoir était plus qu'une attraction... mais qu'est ce qu'un tel lieu faisait dans le parc ? Je comprend que pour effrayer des gens qui vivent plus ou moins ce genre de chose chaque jour, il faut en faire beaucoup, mais on n'aurait pas dit que ces monstres jouaient la comédie. >>

En repensant à la manière dont Elena s'est joué du diable, Alan ne put réprimer un sourire. Humilier un démon aussi facilement, c'était incroyable.

Il resta un moment à réconforter Elena en attendant que son propre cœur retrouve un rythme normal, puis il brisa le silence pourtant réconfortant d'un côté.


<< Allons nous-en. La sortie ne doit plus être très loin. >>

Ce n'était pas lui qui brisa l'étreinte pour autant, il resta là à blottir la panthère contre lui, attendant qu'elle se dégage d'elle-même. Sa chemise pendait encore à son bras nu, ses chaussures et chaussettes gisaient encore sur le sol probablement aussi poussiéreux que crasseux.

En réalité, il ne savait même pas si la sortie était aussi proche que ça... y avait-il seulement une sortie, d'ailleurs ? Ou bien peut-être courraient-ils à leur perte ? Il n'avait pas vraiment envie de le savoir et l'idée de faire demi-tour lui faisait tout sauf envie...

________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Mar 12 Avr - 16:12


<< Ce n'est rien. Ni toi ni moi ne savions que ce manoir était plus qu'une attraction... mais qu'est ce qu'un tel lieu faisait dans le parc ? Je comprend que pour effrayer des gens qui vivent plus ou moins ce genre de chose chaque jour, il faut en faire beaucoup, mais on n'aurait pas dit que ces monstres jouaient la comédie

Elena se décrispa peu à peu, laissant sa main posée sur la peau réconfortante et douce d'Alan. Une main lui caressait doucement les cheveux. Elena, la tête contre le torse du jeune homme, sentait que lui aussi palpitait à cent à l'heure. Cette maison hantée avait vraiment été terrifiante...
Le palpitant d'Alan se calma enfin, en même temps que celui de la jeune panthère, et sans casser l'étreinte, Alan recommença à parler :

<< Allons nous-en. La sortie ne doit plus être très loin.

Elena le serra encore un peu dans ses bras, et leva sa tête vers la sienne. Elle lui sourit, encore un peu sous le choc de la course poursuite qui venait d'avoir lieu. Les bras d'Alan ne s'arrêtaient pas de la blottir contre lui.
Replongeant sa tête sur le torse du jeune homme, elle posa sa joue contre, profitant de la chaleur qui émanait de ce corps, puis, posa un tout petit baiser dessus. Elle s'écarta doucement alors, gardant la main du loup dans la sienne.

<< Oui, allons-y.

Elle attendit un peu que le garçon se rhabille complètement et continua sa route. La lumière se rapprochait un peu plus à chacun de leurs pas, aussi poussa-t-elle un grand soupir de soulagement.
Elle n'eut même pas l'appréhension de se dire que le manège n'était peut-être pas fini. Aussi ne remarqua-t-elle même pas les nouveaux crânes encore plus terrifiants encastrés dans les murs du tunnel. Leurs yeux suivaient le couple.

Elle posa un pied sur la terre du parc. Il faisait presque nuit à présent. Combien de temps avait-il passé dans ce satané manège ?
Elena ne parla pas tout de suite, elle se contenta de marcher dans l'allée, main dans la main avec celui qu'elle avait appris à aimer dès son arrivée.
Elle leva la tête vers Alan, qui regardait droit devant lui. Elle se surprit à sourire toute seule, puis baissa les yeux dans la même direction. Tous les stands étaient illuminés. Et il y avait cette grande roue au loin. Elle éclairait tout autour d'elle,majestueuse.

Elena proposa alors, dans un souffle.

<< ça te dirait un petit tour dans la grande roue ? Le panorama doit être fabuleux. Et puis je crois que j'aurais bien besoin de me poser un peu là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Mer 13 Avr - 16:23

Elena semblait s'apaiser après quelques instants blotti dans les bras d'Alan. Elle souriait bien qu'on la sentait encore traumatisée par l'horreur qui régnait dans la demeure. Elle enfouit une nouvelle fois son visage contre le torse nu du loup et y déposa un baiser avant de se séparer de lui, gardant toutefois leurs mains unies.

<< Oui, allons-y. >>

Leurs mains se séparèrent le temps qu'Alan remette sa chemise puis se réunirent à nouveau. Il était temps de quitter cet endroit. Au loin, une lumière étincelait, annonciateur d'une issue tant attendue dans la demeure du diable. La marche tranquille se transforma en course hâtive au milieu de nouveaux crânes rieurs fichés dans les murs que les amants ignoraient, se précipitant vers la lumière bénie.

Enfin sortis. Alan apprécia la faicheur du vent sur sa peau, huma le parfum sucré des confiseries du parc qui lui titillaient les narines, admirait la pleine lune qui commençait à s’apercevoir dans le ciel teinté d'un rose crépusculaire, réveillant ses instincts canidés qui le poussait à hurler sa joie. Il eut bien du mal à se retenir de le faire d'ailleurs.

Ils reprirent un rythme de marche calme dans le silence du soulagement. Alan souriait, Elena aussi, leurs yeux observaient les lumières des stands et attractions, spectacle luminescent d'une féérie attirante, lucioles immobiles et multicolores surplombés par leur reine la grande roue.

Ce fut Elena qui fit la proposition en premier :


<< ça te dirait un petit tour dans la grande roue ? Le panorama doit être fabuleux. Et puis je crois que j'aurais bien besoin de me poser un peu là...
- Moi aussi j'ai besoin de souffler, et puis la vue doit être sublime au sommet de la roue. >>

Le grande roue comportait une quinzaine de nacelles et quatre passerelles pour les quatre petites files d'attente afin de profiter du panorama qu'offrait le manège.

Une fois à l'intérieur, Alan s'installa à côté d'Elena sur la banquette de la petite cabine. La roue s'arrêtait de quatre crans, à chaque fois qu'il fallait vider et remplir une nacelle, un premier tour. Cela leur permit de voir le parc d'encore plus haut que le premier manège une fois au sommet. Si la vue était déjà belle avec le premier manège en début de soirée, la vue depuis la grande roue en début de nuitée était d'une beauté qui firent vite oublier l'horreur de la maison hantée. Toutes les attractions et tous les stands avaient leurs lumières allumées, créant un véritable champ d'étoiles multicolores sous leurs yeux. Seuls les lumières glauques et ternes de la maison hantée venait teinter de bémol le paysage. Alan détacha le regard de ce paysage qui se rapprochait pour achever son tour à arrêt fréquents pour observer Elena et se blottir un peu contre elle. Ils avaient un moment de calme et de solitude après toutes ces attractions et l'épreuve du manoir hanté, à présent.

________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Lun 18 Avr - 19:38

- Moi aussi j'ai besoin de souffler, et puis la vue doit être sublime au sommet de la roue.

C'est main dans la main que les deux métamorphes s'approchèrent de la grande roue. Une quinzaine de nacelles étaient pendues à ce grand cercle métallique illuminé, quatre petites passerelles faisaient office de file d'attente, en ce merveilleux paysage.
Elena posa un pied sur la seconde, et avança jusqu'à la première nacelle qui s'arrêta devant elle.
Un pied, puis l'autre, et elle se posa sur la banquette matelassée qui s'offrait à elle.
Elle attendit qu'Alan se pose à côté d'elle, en regardant le panorama.
C'est en lui souriant qu'elle posa sa tête sur l'épaule de ce dernier. La nacelle monta, s'arrêtant fréquemment pour ouvrir d'autres portes aux passagers.
C'est en silence qu'Elena observa le paysage. Le soleil était pratiquement parti rejoindre son lit, la ville brillait de milles feux, une montagne au loin rendait le lieu féérique, un nuage rosit par la lumière du couchant rappelait à lui le romantisme du moment...

Alan se blottit contre Elena. Le premier tour allait bientôt se terminer. Elena se pencha et posa sa tête sur les cuisses du jeune homme, se blottissant contre son ventre, allongée sur la banquette.

- Si tu savais comme je t'aime...

Elle souleva sa tête et posa doucement ses lèvres sur celles d'Alan. Une petit larme d'émotion lui coula le long de la joue, elle passa ses bras autour de la nuque du jeune homme. Rompant finalement le baiser, qui dura la moitié d'un tour, elle enfouit sa tête dans le cou d'Alan et embrassa tendrement sa peau chaude.

- Oh oui, si tu savais ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Mar 19 Avr - 12:47

Au début du manège, Elena avait posé sa tête sur l'épaule d'Alan. Quand celui-ci se blotit contre elle, vers la fin du tour de ravitaillement, Elena glissa sa tête le long du corps du loup pour allonger sa tête sur ses cuisses, blotti contre le ventre, occupant le reste de la banquette en position allongée. Alan sourit et caressa la joue de la panthère, puis sa main se perdit dans ses cheveux qu'il caressa amoureusement. Un moment rien qu'à eux, dans un manège qui se mit en branle pour quelques tours de montée et descente lente. La nacelle se balançait lentement, berçant le couple dans leur solitude romantique.

<< Si tu savais comme je t'aime... >>

Elle redressa la tête et alla chercher les lèvres d'Alan pour un baiser, assurant sa prise en passant ses bras autour de son cou. Alan passa les siens au dessous de ses épaules. Un tour complet était effectué. Elena rompit le baiser et enfoui son visage dans le cou du loup et y déposa un baiser.

<< Oh oui, si tu savais ...
- Sans doute autant que je t'aime. >>

Alan la serra doucement contre lui et déposa un baiser sur sa joue. Leur étreinte amoureuse se poursuivit dans le doux balancement de la nacelle qui accomplissait lentement son deuxième tour. Une main du loup remonta aux cheveux d'Elena et il les caressa lentement.

Il ne disait rien, profitant de ce moment de romantisme autant qu'il le pouvait. Il avait faim mais peu lui importait, ils avaient tout le temps devant eux avant d'aller chercher à manger il avait soif mais ce n'était pas comme si les boissons risquaient de manquer dans les stands. Il voulait savourer cette soirée autant que possible en compagnie d'Elena.

Le visage des prochains passager se distingua à travers la vitre. Un deuxième tour venait d'être effectué. Combien de tours les séparaient de la descente du manège ? Un seul ? Deux ? Trois ? Il l'ignorait, mais ça avait peu d'importance.

Ses lèvres se collèrent à la joue d'Elena puis glissaient jusqu'à la bouche de la panthère pour un nouveau baiser amoureux qu'il fit durer quelques secondes avant de séparer ses lèvres des siennes.

________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Beth
Elève
avatar

Nombre de messages : 121
Points d'expérience : 275
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Un loup hurlant au clair de lune...

MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   Lun 25 Avr - 18:16

- Sans doute autant que je t'aime.

Elena avait enfoui sa tête au niveau du cou du jeune homme et y déposa un baiser du bout des lèvres, effleurant à peine la peau.
Alan la serra un peu plus contre lui et tourna la tête pour lui embrasser la joue. Elena ferma les yeux et se laissa aller aux lents balancements de la nacelle. Une main se perdit dans ses cheveux et lui caressa la tête.

Il régnait un grand silence dans leur cabine. Aucuns des deux ne voulaient rompre le charme, illuminé par la lumière du couchant et celles des stands en contrebas.

A travers les cheveux d'Alan, Elena ayant réouvert les yeux, perçu des visages badauds. Ils attendaient leur tour, scrutaient pour quelques uns les moindres mouvements de nos deux amants. Elena poussa un petit soupir et referma les yeux quand leurs visages disparurent. Elle n'allait pas leur laisser cette divine place.

Alan posa sa bouche sur la joue d'Elena et la fit glisser jusqu'aux lèvres de la demoiselle. Elena passa une main dans les cheveux du jeune homme, sans jamais lâcher l'étreinte autour du cou avec son autre main.
Ils échangèrent un baiser passionné, Elena vit défiler devant ses yeux un feu d'artifice multicolore. Elle profita du goût des lèvres de son loup avant de se détacher de lui doucement. Elle rouvrit les yeux, ne cessant de le fixer au fond de ses yeux émeraudes.
S'asseyant sur les genoux du garçon, de façon à être face à lui, elle passa une main sous son tee shirt à lui et posa sa main sur son coeur. Il palpitait, rapidement, comme le sien.Elle se pencha en avant, sans enlever sa main, et lui susurra à l'oreille.

<<- Ça donne quoi, un loup et une panthère, tu penses ?

Elle lui mordilla le lobe de l'oreille avant de se remettre en face de lui et de coller son front sur le sien.
Elle tourna les yeux, ça y est, la nuit était presque en place. La ville était illuminée, les attractions du parc éblouissantes comme jamais. Et tous les deux, ils brillaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une peluche pour la demoiselle ? [PvAlan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les caracteres essentiels du blason
» Un fruit du démon pour une demoiselle, s'il vous plait!
» L'Opération d'Opium pour sa dysplasie ...
» Un p'tit tour, juste pour dire bonjour !
» Pour le sourire d'une fillette, à la recherche de la peluche perdue ! - Mission rang D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yume :: Autres :: Ville :: Parc d'attraction-
Sauter vers: