AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nuit sur les toits. [PV Akai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Une nuit sur les toits. [PV Akai]   Jeu 9 Juin - 21:04

Lorsque la porte de la cage d'escaliers s'ouvrit, Alan aboutit au toit de l'école, gigantesque terrasse entouré de grillages. La pleine lune éclairait aisément cette espace à ciel ouvert. Alan soupira de bien être et s'installa sur l'un des bancs, allongé pour contempler le ciel étoilé. Paya s'installa sur son ventre dans la même position. Les deux compères apprécièrent ce moment de calme. La journée s'était bien passé pour le loup. Après tout, ce n'était qu'une journée de rentrée comme partout dans le monde si on omettait les histoires de clans, de races et de pouvoirs.

<< Quelle journée.
- Me dis pas que tu l'as trouvé palpitante !
- Non, c'est pas ça, c'est juste que...
- que... ?
- Alan, pourquoi n'es-tu pas rentré chez toi pendant les vacances ?
- Encore cette question ?
- A chaque fois que je te demande, tu t'arranges pour détourner le sujet ! Je veux savoir !
- Je t'ai déjà répondu : je ne voulais pas te laisser seul ! Et puis, il y a Elena qui restait, je voulais en profiter pour être avec elle, au calme, sans le stress de l'école.
- Il n'y a pas que ça...
- ...
- Alan, dis moi s'il te plait...
- ...
- Alan ?
- ... >>

Finalement, Paya soupira puis renonça. Alan restait muet comme une carpe sur ce sujet. Pas moyen d'avoir les raisons exactes. Le Poïy blanc sentait que son ami avait une raison précise de ne pas retourner chez lui mais impossible de savoir pourquoi.

Pour Alan, la raison était simple : il s'est violemment disputé avec sa famille avant de partir pour le pensionnat et sa colère était encore assez grande pour refuser de rentrer. En fait, il envisageait de demeurer sur l'île. Il se sentait bien ici, et puis il avait Elena et Paya pour lui tenir compagnie. Abandonner le nom d'Otoko, prendre un nouveau nom, vivre ici et être heureux. C'était une chose parfaitement envisageable. Il avait déjà un travail à mi-temps pour payer ses études et le logement. Une fois qu'il aura passé l'âge de mettre son nez dans les ouvrages scolaires, il n'aura qu'à passer à temps complet et voilà. Si Elena reste avec lui, ils pourraient fonder une famille. Mais restera-elle seulement ? Elle avait sans doute de la famille et prévue de rentrer chez elle tôt ou tard... Alan soupira. Il aimait Elena, mais il ne pouvait pas la retenir contre son gré...

Il fixa la pleine lune un moment. Cette grande sphère argenté éveillait ses instincts de loup et lui donnait envie de hurler sa peine à cette déesse nocturne à la rondeur parfaite. Seule son côté humain l'aidait à tenir contre cette envie idiote. Il était un homme pas un loup... pas vrai ?

________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Arina
Elève
avatar

Nombre de messages : 322
Points d'expérience : 362
Date d'inscription : 26/08/2010

Feuille de personnage
Race:
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): /

MessageSujet: Re: Une nuit sur les toits. [PV Akai]   Ven 17 Juin - 16:21

-AKAI...

la jeune tueuse lança un regard noir à la petit créature qui déboulait en trombe dans sa chambre, comme à son habitude quoi, puis Akai reposa sa tête sur son oreiller, le regard fixé sur le plafond et la tête perdue dans les pensées et bien décidée à se reposer...la journée avait été éprouvant en émotions et en stresse...elle avait dû rencontrer tout un tas de nouvelles personnes...des nouveaux élèves et professeurs en plus...tout un tas d'enquiquineurs qui n'avaient rien trouvé de mieux que d'essayer de venir lui parler et la tueuse avait du passer sa journée à lancer ses habituels regards noirs et à fuir le tas de nouveaux....ce qui révéla fort difficile car à chaque endroit où elle allait se réfugier, il y avait toujours un nouveau de perdu...et qui venait lui demander son chemin...raaah...vraiment, Akai n'avait pas eu une minute de répit...pourtant les regards noirs qu'elle lançait devraient dissuader les gens de venir lui parler...bah non...à croire qu'ils étaient attirés par le mal...vraiment pitoyable...et encore plus d'hypocrites..la preuve...venir lui parler malgré les regards glacials...si ce n'était pas de l'hypocrisie...
Bon, seul point positif de la journée...le nouveau directeur s'était présenté..Albus machi-chose...Akai s'en fichait royalement de son nom...le principal c'était de savoir que les rumeurs d'un nouveau directeur étaient fondées pour une fois...chose bien rare en soi...et donc, peut-être que ce directeur là allait trouver une solution pour que les élèves puissent sortir de l'île sans rien oublier...et que les poïys puissent les accompagner...oui, Akai avait tant envie que Ari l'accompagne dans son voyage et dans sa mission...elle avait tant de chose à faire...des gens à retrouver, une vengeance à effectuer, rattraper le temps perdu...et ceci serait tellement possible si Ari venait avec elle...Ari...cette petite créature rouge insupportable certes mais attendrissante....sa seule amie jusqu'à présent, enfin véritable amie, celle qui ne la trahirait jamais et à qui elle pouvait faire confiance aveuglement, enfin presque...sa Ari...elle savait que la créature serait si contente de voir de nouveaux paysages, nouveaux lieux et de pouvoir embêter de parfaits inconnus, se faire de nouveaux amis...bien sûr, cela embêterait énormément Akai mais bon...que ne ferait-elle pour le plaisir de Ari...la voir joyeuse, le sourire aux lèvres la faisait également sourire...même si elle ne le montrait pas...alors vraiment, mais vraiment elle espérait que ce Albus machi-chose trouve une solution pour que les poïys puissent sortir de l'île..oui, elle l'espérait...

-Akai...

-Hum...répondit la jeune tueuse en jetant un coup d'oeil à la petite créature qui venait de sauter sur le lit, pour aller la rejoindre.

-Je viens de voir Alan et Paya, déclara-t-elle, doucement à son oreille.

-Hum...

Que voulait-elle que ça lui fasse de savoir qu'elle avait vu le métamorphe et son poïy...elle les avait déjà aperçus le matin...et leur avait même parlés...alors vraiment qu'y avait-il d'étranges que les deux compères se baladent dans le pensionnat...

-Ils sont montés sur le toit, ajouta rapidement Ari.

Akai se redressa aussitôt, tandis que Ari sauta sur le sol, avec un grand sourire sur les lèvres:

-Sur le toit? Lui demanda la jeune fille, en fronçant des sourcils.

-On y va alors? Éluda la poïy.

-Bien sûr, répondit Akai en se levant puis elle suivit Ari qui se précipitait déjà vers la porte, direction le toit.

Mais que faisaient Alan et Paya sur le toit...ne savaient-il pas que cela étaient interdits d'y aller? Ils pourraient avoir des problèmes si on apprenait qu'ils s'y trouvaient...bon, ce n'était pas le problème de Akai, c'est vrai mais bon...elle se rappelait s'être retrouvée bloquée sur le toit en compagnie d'un des anciens directeurs...et ça n'avait pas été génial...il fallait dire que la porte ne s'ouvrait pas de l'extérieur...et il avait fallut attendre des heures avant que quelqu'un ne vienne leur ouvrir..et tout ça sous la pluie...oui, ça avait été un très mauvais souvenir pour Akai..surtout avec un directeur qui se croyait tout permis...tsss...jamais Akai ne l'avait supporté...le chef de l'autre clan, peut-être pour ça...

Et c'est perdue dans ses pensées qu'Akai finit par arriver à la porte qui les menait au toit...

-Bon...fit la jeune fille en regardant autour d'elle.

Un sourire s'imprégna sur son visage lorsqu'elle aperçut non loin d'elle une petite planche, qu'elle alla ramasser, avant de le positionner de telle sorte à ce que la porte ne puisse se refermer...voilà, ça ferait l'affaire...sauf si un imbécile venait à fermer la porte exprès...mais là...fallait vraiment vouloir les enfermer dehors...

-Ari, surtout ne referme pas cette porte, sinon on risque de se retrouver bloquer dehors...compris?

La petite poïy acquiesça avant de se précipiter à l'extérieure tout droit vers Alan et Paya:

-Youhou, Alan, Paya!! Qu'est-ce que vous faites là???

Akai soupira, en levant les yeux...la poïy avait été assez calme jusqu'à présent..mais bien sûr ça ne durait jamais assez cela...
Le pas tranquille, la jeune tueuse alla rejoindre ses trois camarades, avec un petit sourire désolé à l'intention du métamorphe, avant de s'arrêter à sa hauteur et de jeter un coup d'oeil au ciel, où la lune était pleine et brillait intensément. Akai regarda un instant Alan, en se demandant si l'astre pouvait avoir une influence sur lui et son esprit à moitié loup...

-Juste comme ça, finit par déclarer Akai, je ne sais pas si tu le sais, mais il est un peu, disons interdit, de venir ici...

Et dire que c'était elle qui disait ça...

-Je dis ça, ajouta-t-elle, en connaissance de cause...mauvais souvenir dirons-nous...

Puis la jeune tueuse jeta un nouveau coup d'oeil au ciel. La lune qui se reflétait dans ses yeux et la capuche sur sa tête lui donnait un air plus dangereux et assassin...ce qu'elle était en tout somme...

________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: Une nuit sur les toits. [PV Akai]   Ven 17 Juin - 17:10

Alan fixait toujours la lune, luttant contre ses instincts canins. Bon, ça ne serait pas bien grave s'il cédait mais assez gênant quand même, surtout quand ils se trouvaient sur un espace interdit.

<< Youhou, Alan, Paya!! Qu'est-ce que vous faites là???
- Waaah ! >>

Ni une ni deux, Paya se faufila dans la manche d'Alan qui a sursauté, surpris en pleine contemplation lunaire. Il tourna les yeux vers l'origine de la voix bien qu'il aie déjà reconnu Ari. Akai, bien entendu, l'accompagnait. Elle s'approcha avec un sourire désolé, ce qui impressionna Alan qui la voyait jamais (ou alors très très peu) sourire même pour s'excuser.

<< Juste comme ça, je ne sais pas si tu le sais, mais il est un peu, disons interdit, de venir ici... Je dis ça en connaissance de cause...mauvais souvenir dirons-nous...
- Oh, je sais que c'est interdit, c'est justement ce qui m'intrigue : il n'y a rien à cacher ici... >>

Il se redressa en position assise, laissant assez de place à Akai qui observait la lune. Sous cet angle, avec sa capuche sur la tête, elle avait vraiment l'air d'une tueuse. C'était ce qu'elle était, mais depuis le temps Alan la voyait plus comme une femme normale. Cette vision lui remettait les idées en place, en quelque sorte.

<< Tu es venue ici exprès pour me dire ça ou bien c'est un pur hasard si tu es la ? >>

Il jeta distraitement un coup d'oeil vers la porte. Une planche l'empêchait de se refermer. Il n'y a donc pas de poignée pour l'ouvrir de l'extérieur ? Il n'a pas vraiment fait attention jusqu'à présent. Bah, qu'importe, si c'était que ça, il n'avait qu'à grimper le grillage et descendre le long de la gouttière. C'était dangereux, bien sur, mais bon avec son statut de mi-loup, il était un peu plus doué physiquement parlant. Recentrant ses idées sur le présent, et pour alimenter la conversation avant qu'Ari ne se lance dans un de ses interminables discours (ce qui arrivera tôt ou tard, il le savait depuis le temps), il demanda :

<< La rentrée s'est bien passée pour toi ? >>

________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Arina
Elève
avatar

Nombre de messages : 322
Points d'expérience : 362
Date d'inscription : 26/08/2010

Feuille de personnage
Race:
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): /

MessageSujet: Re: Une nuit sur les toits. [PV Akai]   Ven 24 Juin - 11:18

- Oh, je sais que c'est interdit, c'est justement ce qui m'intrigue : il n'y a rien à cacher ici...

Akai réprima un petit sourire...alors ainsi, il savait...et puis, vrai qu'il n'y avait rien à cacher...mais bon, fallait bien éviter que les gens surtout les élèves restent bloquer sur le toit...

- Tu es venue ici exprès pour me dire ça ou bien c'est un pur hasard si tu es la ?

Pour être exact, ce n'était ni l'un, ni l'autre...mais Akai n'allait pas le lui dire quand même...il pourrait mal le prendre...enfin, lui dire que c'était par pur curiosité qu'elle était venue là, c'était pas génial...à croire que la curiosité de Ari déteignait sur elle...

-La rentrée s'est bien passée pour toi ? Demanda finalement le jeune homme, après un silence qui paraissait tout de même doux aux oreilles de la demoiselle. Surtout que Ari n'avait pas encore décidé de parler...mais cela n'allait tarder, Akai le savait.

-Un peu trop bruyant et trop peuplé, répondit-elle, en regardant le jeune homme.

L'instant d'un moment, la vision d'un autre garçon se mit devant ses yeux...Shiro...son Shiro...Akai cligna des yeux et se mordit les lèvres, tandis que le visage de Alan se reformait devant ses yeux...pourquoi voyait-elle son ami d'antant dans le métamorphe...ils n'avaient rien en commun, sauf les cheveux...c'était sûrement l'épisode dans le cimetière qui la chamboulait et depuis tous ses souvenirs semblaient refaire surface lorsqu'elle se trouvait en présence de Alan...et pourtant elle continuait à le fréquenter...elle n'essayait pas du tout de le fuir...ce qu'elle aurait dû faire en temps normal, même si avec Ari cela aurait été impossible. Mais à croire qu'elle aimait se rappeler de son Shiro et de sa vie d'avant, toute cette vie qu'elle avait perdue en quelques minutes seulement et se rappeler de cette vengeance qu'elle devait effectuer...tuer ceux qui avait détruit sa famille, détruit sa vie...le jour où elle aurait tuer ces enflures...alors, là, ce jour là, elle pourrait continuer de vivre en paix, ou un peu plus qu'à présent en tout cas...elle ne serait qu'en paix, lorsqu'elle aura retrouver tous les membres de sa Famille...sa guilde...et son Shiro...

-Akai! Youhou! t'es où? Encore dans tes sombres pensées??

La jeune femme jeta un regard vague à sa petite poïy, tandis qu'elle retrouvait ses esprits, peu à peu...fallait vraiment qu'elle arrête de partir brutalement comme ça...et qu'elle reste sur ses gardes...ce n'était pas comme ça qu'elle allait réussir à tuer qui que ce soit...

La tueuse jeta un coup d'oeil à Alan, se demandant s'il lui avait parlée pendant le laps de temps où elle avait été absente...combien de temps est-ce que cela avait duré? bonne question...

Akai tourna la tête vers le ciel et la lune, pleine, qui brillaient et illuminaient le Terre de ses rayons argentés:

-Dis Alan, ça te fait quel effet la pleine lune?

Puis après un bref silence, elle reprit:

-Et d'être métamorphe?




________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: Une nuit sur les toits. [PV Akai]   Ven 24 Juin - 12:08

<< Un peu trop bruyant et trop peuplé >>

C'était une réponse un peu trop prévisible venant d'Akai, Alan aurait du s'en douter. La tueuse préférait largement le silence à la populace bruyante d'un établissement scolaire. Le jeune loup hocha la tête puis demanda :

<< Tu en penses quoi, du nouveau directeur ? >>

Il attendit une réponse mais Akai semblait perdue dans ses pensées. Le jeune homme se demanda s'il ne devrait pas la réveiller mais il n'eut pas vraiment le temps d'y penser au final...

<< Akai! Youhou! t'es où? Encore dans tes sombres pensées?? >>

C'est à ce moment que la tueuse jeta un regard vague à Ari... oui, elle était encore dans ses « sombres pensées ». Mais une tueuse, c'était pas censé rester vigilante ? Et si quelqu'un surgissait pour la tuer ? On dirait que le pensionnat la ramollissait... Akai regarda un moment Alan puis la lune.

<< Dis Alan, ça te fait quel effet la pleine lune?... Et d'être métamorphe? >>

Pourquoi cette question ? Et d'où lui venait cette soudaine empathie à l'égard du métamorphe ? Enfin, autant lui répondre.

<< En fait, ça ne fait pas grand chose d'être un métamorphe, juste qu'on adopte les tics de son animal. Comme pencher la tête quand on réfléchit ou encore une tendance à attirer les puces quand on se transforme, ce qui m'oblige à acheter un traitement contre eux en plus de mes autres shampoing et gel douches et quand je regarde la pleine lune... j'ai tendance à me plonger dans mes pensées un peu comme toi à l'instant et quand je déborde d'émotion, j'ai envie de la hurler à la lune... comme un loup quoi. >>

Par réflexe suite à la la question, il contempla la lune. Pourquoi Akai lui posait-elle ce genre de question ? Et pourquoi est-elle venue ? Alan l'a toujours vu comme une femme froide et distante qui préférait rester dans sa chambre avec Ari plutôt que sortir parler à qui que ce soit, même s'il s'agissait d'un ami. Et Ari qui a à peine ouvert la bouche depuis tout à l'heure.... et Paya qui ne disait rien non plus. Voilà qui était étrange.

Un nuage masqua subitement la lune, tirant le loup de ses réflexions. Il était petit, d'ici une minute, la lune reviendra.


<< Tu m'as toujours pas répondu : tu en penses quoi du nouveau directeur ? >>

________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Arina
Elève
avatar

Nombre de messages : 322
Points d'expérience : 362
Date d'inscription : 26/08/2010

Feuille de personnage
Race:
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): /

MessageSujet: Re: Une nuit sur les toits. [PV Akai]   Sam 25 Juin - 16:53

-En fait, ça ne fait pas grand chose d'être un métamorphe, juste qu'on adopte les tics de son animal.

Les tics?

-Comme pencher la tête quand on réfléchit ou encore une tendance à attirer les puces quand on se transforme, ce qui m'oblige à acheter un traitement contre eux en plus de mes autres shampoing et gel douches...

Akai réprima un petit sourire en imaginant bien la scène...

-et quand je regarde la pleine lune...j'ai tendance à me plonger dans mes pensées un peu comme toi à l'instant

Ainsi il avait vu? Mince...Akai se mordit les lèvres...elle n'avait vraiment pas été vigilante sur ce coup là...

-et quand je déborde d'émotion, j'ai envie de la hurler à la lune... comme un loup quoi.


Logique oui...Alan regarda l'astre brillant et ce fut à son tour de partir dans ses pensées...quelle émotion pouvait-il avoir envie de hurler? Bonne question...

-Dis Alan...commença Ari, juste au moment où des nuages cachèrent la lune et que le métamorphe, faisant certainement semblant ou n'ayant tout bonnement pas entendue la petite poïy, prit la parole:

-Tu m'as toujours pas répondu : tu en penses quoi du nouveau directeur ?

Akai regarda Alan...ainsi donc, il lui avait posé une question pendant son état de réflexion...

-Le nouveau directeur....il...enfin on verra ce qu'il donne...je ne peux pas encore m'avancer...mais je pense qu'il sera mieux que les anciens, enfin je l'espère. J'ai un certain mauvais souvenir de ma première rencontre avec l'ancien directeur, Ryû, je crois était son nom...

Et sur ce toit en plus...

-Mais j'espère qu'il va pouvoir...

Akai jeta un bref coup d'oeil à Ari, qui n'échappa pas, malheureusement à la petite créature:

-Quoi? qu'est-ce qu'il y a? Pourquoi tu n'arrêtes pas de me regarder depuis t'alleurs? Tu me caches un truc Akai?

La jeune fille se mordit brièvement les lèvres:

-Je vérifie que tu ne fais pas pas de bêtises, répondit-elle, et je préfère avoir toujours un oeil sur toi...

-Mouais, mouais...fit Ari, l'air sceptique, signe qu'elle ne la croyait pas et elle avait raison...

En même temps, la vérité c'était que Akai n'osait pas dire à Ari tout ce qu'elle savait sur l'île et tout...le fait qu'elle oublierait tout de l'île et des poïys en mettant un pied à l'extérieur, ce pourquoi elle n'était pas partie pendant les vacances, en plus du fait qu'elle n'avait personne à aller voir, surtout pas ses parents adoptifs...même si elle avait une vengeance à accomplir certes mais bon, elle n'allait pas quitter l'île au risque de perdre Ari...il fallait absolument que le nouveau directeur trouve une solution...oui, il le fallait...

-J'espère que le nouveau directeur pourra m'apporter certaines...connaissances... déclara Akai en se retournant vers Alan, tout en gratifiant au passage Ari d'un sourire, même si la poïy la regardait d'un air suspicieux, essayant de lire ce qu'elle lui cachait et ce n'était pas un sourire qui allait la faire changer d'avis.

________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: Une nuit sur les toits. [PV Akai]   Sam 25 Juin - 18:00

<< Le nouveau directeur....il...enfin on verra ce qu'il donne...je ne peux pas encore m'avancer...mais je pense qu'il sera mieux que les anciens, enfin je l'espère. J'ai un certain mauvais souvenir de ma première rencontre avec l'ancien directeur, Ryû, je crois était son nom... Mais j'espère qu'il va pouvoir... >>

Pouvoir quoi ? Alan l'ignorait, mais Akai regarda Ari.

<< Quoi? qu'est-ce qu'il y a? Pourquoi tu n'arrêtes pas de me regarder depuis t'alleurs? Tu me caches un truc Akai?
- Je vérifie que tu ne fais pas pas de bêtises, et je préfère avoir toujours un oeil sur toi...
- Mouais, mouais... >>

Ari semblait sceptique... Alan lui même avait du mal à croire à cette excuse, mais il se tut. Akai avait ses secrets et Alan savait bien qu'elle ne lui en fera jamais part sauf si c'était une question de vie ou de mort.

<< J'espère que le nouveau directeur pourra m'apporter certaines...connaissances...
- Des connaissances ? >>

Et elle souriait à Ari... bon, ça encore ce n'était pas vraiment louche. Depuis le temps, les deux compères ont du en arriver à une complicité telle que voir Akai sourire était naturel.

Alan observait Akai. La tueuse avait changée, c'était un fait indéniable désormais. Et de quelles connaissances elle parlait ? Elle briguait le poste de directeur de l'académie ou quoi ? A moins que... le poste de directeur devait être lié à ces drôles d'évènement sur l'île. Peut-être veut-elle comprendre ce qui se passait ici, mais dans quel but ? Difficile de savoir.

Au fond, mieux valait ne pas s'en mêler.

________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Arina
Elève
avatar

Nombre de messages : 322
Points d'expérience : 362
Date d'inscription : 26/08/2010

Feuille de personnage
Race:
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): /

MessageSujet: Re: Une nuit sur les toits. [PV Akai]   Sam 25 Juin - 19:46

-Des connaissances ? Demanda Alan, ce qui embêta encore plus Akai...pourquoi posait-il cette question lui? Il ne pouvait rien lui dire...car Ari était dans le coin et Paya aussi...D'ailleurs, Alan était-il au courant aussi pour l'île? oui, certainement mais en avait-il parlé à son poïy...en tout cas, Akai ne pouvait se permettre de parler de tout ça en présence des deux petites créatures...il fallait les éloigner...mais comment? Là était la question...bon elle allait bien finir par trouver...mais en attendant, il fallait qu'elle trouve un moyen pour tout faire comprendre à Alan mais sans trop en dire pour que les poïys comprennent...

-Alan!! S'exclama Ari, qui commençait sans doute à en avoir mal de ne rien dire...Pourquoi est-ce que tu n'es pas rentré chez toi pendant les vacances??


-Ari...Alan avait sûrement d'autre chose à faire ici...ou peut-être n'avait-il aucune envie de sortir du pensionnat et de quitter Paya...comme moi, je ne voulais pas te quitter Ari...

-Mais on peut venir avec vous non? Comme ça on resterait ensemble?

Akai se mordit les lèvres avec un regard vers Alan...

-Ari, nous avons des familles...qui elles ne pourraient comprendre l'existence des poïys et l'apparition de pouvoirs...alors mieux vaut rester ici...

Impossible de lui dire qu'elle ne pouvait sortir de l'île...




________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Otoko
Elève
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Chez moi
Statut dans l'établissement : Elève
Points d'expérience : 481
Date d'inscription : 13/01/2011

Feuille de personnage
Race: Métamorphe
Pouvoir:
Petit(e) ami(e): Une panthère gracieuse (Elena)

MessageSujet: Re: Une nuit sur les toits. [PV Akai]   Sam 25 Juin - 20:52

Alan attendait une réponse d'Akai, mais ce fut Ari qui répondit... par une autre question totalement hors sujet.

<< Alan!! Pourquoi est-ce que tu n'es pas rentré chez toi pendant les vacances??
- Ari...Alan avait sûrement d'autre chose à faire ici...ou peut-être n'avait-il aucune envie de sortir du pensionnat et de quitter Paya...comme moi, je ne voulais pas te quitter Ari...
- Mais on peut venir avec vous non? Comme ça on resterait ensemble?
- Ari, nous avons des familles...qui elles ne pourraient comprendre l'existence des poïys et l'apparition de pouvoirs...alors mieux vaut rester ici... >>

Le regard qu'Akai lui a jeté, en plus de se mordre la lèvre, en disait long. Ari ne savait pas que si un humain quitait l'ile, non seulement il redeviendrait un vrai humain sans pouvoirs, mais en plus tout souvenir de l'ile serait effacé. Paya aussi n'était pas au courant, Alan ne voulait pas lui dire non plus. Mais lui, il était résolu à ne pas quitter l'ile.

<< Pour te répondre, Ari, je ne voulais laisser ni Paya, ni Elena seule... et d'ailleurs je ne compte pas quitter l'île même après mes études..
- Pourquoi ça ?
- Ca ne vous regarde pas... >>

Le nuage qui masquait la lune s'écarta enfin, inondant la terrasse de ses rayons argentés. Alan fit de son mieux pour ignorer l'appel de la lune. Il ne voulait pas céder à la tentation de la contempler et de lui hurler sa soudaine poussée de colère envers sa famille. Il devait détourner son attention sur un autre sujet de conversation.

<< Vous avez une idée de ce que sont devenus les deux anciens directeurs ? Vous croyez qu'ils ont quittés l'île ? >>

Ca lui semblait peu probable, mais pas impossible pour autant... et pourtant, il avait une désagréable impression concernant ces deux directeurs. C'étaient eux la cause de cette guerre des clans, lui semblait-il, sans doute rodaient-ils encore dans les parages. La guerre des clans était toujours d'actualité après tout !


________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit sur les toits. [PV Akai]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nuit sur les toits. [PV Akai]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yume :: Le pensionnat :: Différents étages :: Le toit-
Sauter vers: